Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La compagnie aérienne “Emirates” veut un vol par jour entre Lyon et Dubaï

Des droits de trafic supplémentaires ; c'est ce que vient de demander à la France la compagnie "Emirates", qui a notamment dans le viseur l'aéroport de la capitale des Gaules. "À Lyon, qui est une région qui est malheureusement sous-développée en matière de desserte long-courrier par rapport à des villes comparables en Europe, nous avons droit jusqu'à 5 vols par semaine alors que nous aimerions bien faire un vol par jour", a affirmé cette semaine Thierry Antinori, le directeur commercial de la compagnie de Dubaï. Actuellement, "Emirates" dispose de 32 vols par semaine en France.


Commentaires 3

Déposé le 27/10/2014 à 07h31  
Par mauricecg Citer

philenice a écrit le 26/10/2014 à 18h46

Ca fait vingt ans que l'état Jacobin,a décidé de concentrer les vols intercontinentaux des français sur l'hub d'Air France.
Quitte à dépenser des dizaines de millions de francs en 1991 pour faire échouer American Airlines dans sa ligne Lyon New-York,

Lorsque l'on ne connait rien au dessous des affaires on la ferme.

Déposé le 26/10/2014 à 18h46  
Par philenice Citer

Ca fait vingt ans que l'état Jacobin,a décidé de concentrer les vols intercontinentaux des français sur l'hub d'Air France.
Quitte à dépenser des dizaines de millions de francs en 1991 pour faire échouer American Airlines dans sa ligne Lyon New-York,

Déposé le 26/10/2014 à 15h23  
Par Fraisedu16 Citer

Je comprends que l'Etat veuille limiter la présence des compagnies du golfe mais ça ne tuerai personne 2 vols de plus par semaine pour emirates au départ de Lyon. Il faudrait aussi reconnaître que cette compagnie a le mérite de développer en long courrier des plateformes secondaires.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.