Du nouveau dans la gestion des épisodes de pollution en Rhône-Alpes

Le préfet de la région, ainsi que l'ensemble des préfets des départements de Rhône-Alpes viennent d'approuver la révision de l'arrêté inter-préfectoral de gestion des épisodes de pollution en Rhône-Alpes. Il s'agit là d'une nouvelle étape dans la lutte contre la dégradation de la qualité de l'air. Ce dispositif repose toujours sur des bassins d'air sur lesquels sont activées des mesures dès lors qu'un dépassement des seuils est prévu ou constaté. L'arrêté du 1er décembre fixe toutefois de nouvelles modalités de déclenchement basées sur des critères de surface et de populations exposées. Il introduit également de nouvelles mesures de réduction des émissions dans tous les secteurs d'activité (agricole, résidentiel-tertiaire, industriel et transport) et dont l'activation dépend du type d'épisode. Lors de pics de pollution plus sévères, des mesures non automatiques supplémentaires pourront être décidées par arrêté préfectoral. Selon la Préfecture, ce « dispositif présente donc une efficacité accrue tout en adaptant la riposte à la réalité de la pollution sur les territoires. Il est complémentaire aux mesures prises dans le cadre des plans de protection de l'atmosphère ».

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.