Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Des jardins publics lyonnais laissés ouverts la nuit pour faire des économies

LyonMag

Les amateurs de virées nocturnes apprécieront.

Les riverains peut-être moins. Depuis le 1er janvier, huit jardins publics lyonnais ne ferment leurs portes la nuit. Une mesure qui s'appliquera pendant toute la période hivernale, jusqu'au 15 avril, selon le Progrès.

A ceux qui crient au risque d'augmentation des incivilités, la Ville de Lyon souligne que, dans la plupart des cas, les grillages autour de ces jardins sont de faible hauteur et sont donc facilement franchissable. De plus, tous ces jardins resteront fermés les nuits d''été.

Objectif de l'opération : économiser près de 50 000 euros. Une somme obtenue en arrêtant de payer l'association qui s'occupe de fermer et d'ouvrir les jardins habituellement. D'autres mesures sont à l'étude pour grappiller quelques euros supplémentaires, comme éteindre l'éclairage public des jardins après une heure du matin.

La liste des jardins qui ne sont plus fermés la nuit
- Le jardin Erevan, dans le 2e arrondissement
- Le jardin Gustave-Ferrié, dans le 4e arrondissement
- Le jardin Louis-Blanc, dans le 6e
- Le jardin Villot, dans le 6e
- Le jardin Jules-Renard, dans le 6e
- Le jardin des Brotteaux, dans le 6e
- Le jardin Béguin, dans le 7e
- Le jardin Montel, dans le 9e.


Commentaires 11

Déposé le 07/01/2015 à 11h15  
Par Gégé la magouille Citer

Tatonette a écrit le 07/01/2015 à 09h51

Peut-être un problème de journaliste....

C'est vrai que ce n'est pas dans les habitudes de la municipalité de payer au-dessus de leur valeur des services ou des biens...

Déposé le 07/01/2015 à 09h51  
Par Tatonette Citer

robert a écrit le 06/01/2015 à 16h50

Il y a un truc qui manque d'explications.

Une association touchais 50.000€ pour fermer les jardins publics ??

C'est quoi cette histoire ??

Peut-être un problème de journaliste....

Déposé le 07/01/2015 à 07h41  
Par guy Citer

Et éteindre les feux tricolores après minuit aussi.
Pour économiser 12569,87 euros.
A force de petites économies, on y arrivera. Si si, rassurez-vous.

Déposé le 06/01/2015 à 21h00  
Par Nicolas le jardinier Citer

50000euros?? la vache!! Pour 50000euros, de maintenant au 15 avril je veux bien faire tout les jours le tour des jardins de Lyon pour les ouvrir et les fermer!

Déposé le 06/01/2015 à 16h50  
Par robert Citer

Il y a un truc qui manque d'explications.

Une association touchais 50.000€ pour fermer les jardins publics ??

C'est quoi cette histoire ??

Déposé le 06/01/2015 à 15h13  
Par WISIGOTH Citer

Arthemis a écrit le 06/01/2015 à 15h05

Je vais pouvoir vendre du chiche sans que les flics me voit

Oui mais ça fait longtemps que ce n'est plus des flics qu'il faut se méfier dans ce cas là... La concurrence est rude et sans pitié...

Déposé le 06/01/2015 à 15h10   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Quelqu'un 69 Citer

Bonjour les agressions, les viols & les sdf qui du coup vont pos leur maisonnettes. Ce qu'il fera plus de boulot de nettoyage donc paye en plus les cantonniers ...mais bon pourquoi pas pour des balades nocturnes mais a faire attention au danger ...

Déposé le 06/01/2015 à 15h05  
Par Arthemis Citer

Je vais pouvoir vendre du chiche sans que les flics me voit

Déposé le 06/01/2015 à 13h48  
Par fermetureparc Citer

Le jardin d'Erevan dans le 2ème est entouré d'appartements dont les terrasses donnent directement sur le parc et sont séparées de celui-ci par des barrières ou des murs d'à-peu-près 1,50m. Des vols sur ses terrasses on déjà eu lieu même lorsque le parc était fermé la nuit.
A quoi est ce que l'on doit s'attendre maintenant?

Déposé le 06/01/2015 à 10h53  
Par stivostine Citer

Comment peut on arriver a 50.000E pour 4 mois de travail a disons 2h/j et 10km effectués ??

Sérieusement, une enquête s'impose sur le montant donné car il ne semble pas coller a la réalité du monde dans lequel je vis.

Déposé le 06/01/2015 à 10h48  
Par Gégé la magouille Citer

Pour gagner 50.000€ la mairie va laisser ouverts des jardins, sans aucune surveillance, ce qui risque d'augmenter les patrouilles de police dans ces secteurs...
Collomb peut aussi arrêter de faire nettoyer les berges tous les matins d'été et instaurer des toilettes payantes sur les quais du Rhône. Comme ça ce sont les riverains qui trinquent, une fois de plus, et le bobo moyen est ravi des économies réalisées pour payer les frais de fonctionnement du musée des Confluences (par exemple).

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.