Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La maison du Mage Philippe sera détruite

73 logements pour des personnes âgées ou isolées mais aussi une surface commerciale vont prochainement être construits à l’angle de la rue Tête d’Or et de la rue Tronchet dans le 6e arrondissement. Un programme qui va entraîner la destruction du 35 rue Tête d’Or. Une adresse connue des Lyonnais puisque c’est là qu’officiait le fameux mage Philippe.
Fils d’agriculteurs né en 1849, Nizier-Anthelme Philippe , surnommé “Maître Philippe” ou “le Mage Philippe” va faire ses études chez les Lazaristes et se découvrir très tôt des dons de guérisseur. Du coup, il ouvre, près de la gare de Perrache, un cabinet de consultation où il reçoit des gens atteints de maladies graves, comme la tuberculose ou la pneumonie. Et il guérit ses patients sans même les toucher. D’ailleurs, les Lyonnais refuseront qu’il soit mobilisé pour la guerre contre la Prusse en 1870. Il se lance alors dans des études de médecine mais l’Ordre des médecins lui interdira de passer son diplôme. Pourtant son succès est impressionnant : il s’installe dans son cabinet rue Tête d’or où il reçoit jusqu’à 100 personnes par jour ! Et des chefs d’Etat le consultent, comme l’empereur allemand Guillaume II. En 1900, Maître Philippe est appelé à la cour du Tsar de Russie, Nicolas II, où il restera cinq ans, avant de rentrer à Lyon où il meurt en 1905 d’une crise cardiaque. Aujourd’hui, un véritable culte est organisé autour de ce personnage mystérieux. Avec chaque année en avril, pour le dimanche des Rameaux, une procession qui lui rend hommage au cimetière de Loyasse où il est enterré. De plus



Tags : Mage Philippe |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.