Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon-Turin : l’Office anti-fraude européen confirme l’ouverture d’une enquête

C'est désormais officiel ; l'Olaf va enquêter sur le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin. L'eurodéputée EELV Michèle Rivasi avait déjà annoncé jeudi l'ouverture des investigations par l'Office anti-fraude européen après avoir pris connaissance des documents fournis par ses soins concernant des soupçons de conflits d'intérêt en France dans la passation de marchés publics. Les écologistes dénoncent également des liens présumés du projet et des entreprises italiennes avec la mafia, et des irrégularités dans des appels d'offres. Réponse de Lyon Turin Ferroviaire, le maître d'ouvrage de la ligne ferroviaire à grande vitesse du Lyon-Turin : des "accusations infondées". L'une des conséquences d'un rapport négatif de l'Olaf pourrait être l'arrêt des financements européens au projet de ligne grande vitesse Lyon-Turin.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.