Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le robot Da Vinci XI révolutionne la chirurgie à la clinique Protestante de Caluire

Après l'Institut Gustave-Roussy à Paris, l'Infirmerie Protestante de Caluire s'est équipée de la dernière génération des robots Da Vinci, le XI.

 Il s'agit d'une innovation majeure pour toutes les formes de chirurgie complexe et plus précisément en chirurgie urologique, gynécologique, ORL, thoracique.


Plus mobile que ses prédécesseurs, le nouveau robot est doté de quatre bras plus fins et intervertibles et mobile sur 360 degrés. Il permet désormais d'opérer toutes les morphologies y compris les patients obèses grâce à des instruments de taille plus longue (trois centimètres supplémentaires). Il est également équipé d'un système de vision 3 D et de logiciels de réalité augmentée, ce qui donne un accès plus simple à l'ensemble de l'anatomie et permet d'opérer différentes zones du corps sans avoir à bouger le patient pendant une même intervention.


Cette technologie développe une chirurgie mini-invasive c'est-à-dire l'ouverture minimum du patient pour limiter les risques de complications post-opératoires et lui permettre une récupération plus rapide. C'est le principe de la coelioscopie : on opère en introduisant des instruments par trois ou cinq orifices réalisés dans l'abdomen. Mais son apprentissage est long pour réussir à opérer en 2D. Avec la robotique, le chirurgien pratique la coelioscopie en 3D comme s'il avait "ouvert" le patient.


Une chirurgie plus précise


La chirurgie est également plus précise. A l'aide du poste de contrôle, le chirurgien manipule à distance les instruments qui peuvent être placés sur n'importe lequel des quatre bras du Da Vinci Xi contrairement à la génération précédente. Là où il fallait entrer et sortir à la verticale pour changer de manipulation, il est désormais possible de faire évoluer les instruments dans la totalité des quadrants abdominaux sans repositionner le robot.


Enfin, la plus-value du robot Da Vinci, le XI réside avant tout dans le domaine post-opératoire. Dans le cadre de la prostatectomie, par exemple, on peut ainsi réduire la durée de séjour de moitié c'est-à-dire de huit à quatre jours. Les chirurgiens espèrent également que le robot parviendra à diminuer les risques de troubles de l'érection et d'incontinence liés à la prostatectomie.


Commentaires 2

Déposé le 17/02/2015 à 17h30  
Par sav le retour Citer

bon j'ai appelé le commercial, il n'ont pas d'option de couleurs, par contre il le vende avec un kit de nettoyage.
Si vous l'achetez les mecs, passez commandes aux US, le cours de change est plus favorable que le cours du franc suisse, payable sous 30jours, garantie 1 an, non prolongeable.

Déposé le 17/02/2015 à 15h52  
Par SAV Citer

il existe en rouge ? c'est plus facile pour le nettoyage

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.