Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Un rassemblement de solidarité avec le peuple grec ce mercredi à Lyon

DR

A l'appel de plusieurs organisations politique et associations citoyennes (ATTAC, CAD Lyon, COVRA, Front de Gauche et NPA), un rassemblement de solidarité avec le peuple grec est organisé ce mercredi à Lyon à partir de 18h30 sur la place des Terreaux.

"Le peuple grec vient de faire un choix démocratique clair : il s'est prononcé contre les politiques néolibérales, pour une politique de gauche, dans l'intérêt général. Il a dénoncé les mémorandums imposés par la troïka de la Commission Européenne, de la BCE et du FMI. Il a opté en faveur de mesures concrètes afin d'en fini avec le désastre des politiques d'austérité. Nous sommes solidaires du choix du peuple grec, comme des manifestations massives ces derniers mois en Belgique, au Portugal, en Espagne, en Angleterre, en Irlande ou en Italie contre les politiques d'austérité. Un vent de changement se lève en Europe. Cette victoire, ces espoirs et ces combats sont les nôtres. Nous nous opposeront fermement aux manoeuvres de chantage et d'isolement qui visent à empêcher la mise en oeuvre en Grèce d'une véritable politique de gauche", expliquent les organisateurs.


Commentaires 5

Déposé le 26/02/2015 à 18h31  
Par mikmic Citer

on leur a déjà filé 640 euros par tête de pipes de Français qui n'en reverront jamais la couleur mais en plus il faudrait aller manifester pour soutenir ces branleurs tricheurs qui se sont gavés des années en jouant les riches avec de l'argent qu'ils n'avaient pas? Les manards qui votent front de gauche, en plus d'être abrutis seraient- ils masos en plus?

Déposé le 26/02/2015 à 18h11  
Par manif pour les sortir de lEurope Citer

Ils faut que la Grèce dégage de l'Europe et tant pis pour les banques françaises qui ne le souhaitent pas pour leur avoir prêté beaucoup et espèrent récupérer leur bille
Notre dette et gabegie n'est pas de s’arrêter dans ces conditions:on a des lobbies pour balancer du pognon par les fenêtres et ça suffit
Manif pour sortir ces escrocs de grecs

Déposé le 26/02/2015 à 18h03  
Par gauchiste irresponsable Citer

et si touts les français ne payaient pas leur impôt ,les entreprises non plus etc...dans 2 mois la France sera en cessation de paiement avec guérillas urbaines .la Grèce a pris cette optique depuis des années en vivaient des subsistes de l'Europe et s'est déjà trouvée en faillite auparavant (relisez l'histoire si si...):c'est ce que veut les gauchistes?quelle responsabilité!
je vais tester cela demain: je paie pas mon loyer :le proprio va me remercier surement

Déposé le 26/02/2015 à 17h52  
Par pigeons français Citer

pour ceux qui sont mal informés:la plupart des grecs ont fait leur sport favori:arnaquer l'Etat:25% des revenus totaux non déclarés
De plus ils n'ont pas une administration fiscale comme la France pour savoir récolter les impôts:
Au final une escroquerie organisée pas seulement pas quelques riches qui ont planqué du fric ailleurs mais par la quasi totalité de la population.
En France il faut être abruti pour les défendre alors qu'on leur a donné 40 milliards d'euros (dette qui ne sera jamais remboursée quoi qu'il arrive)
et qu'on va encore leur en prêter avec la bénédiction de l'Europe:
stop!!!!
ON va pas encore augmenter notre dette pour payer les impôts d'individus qui refusent de le faire!!!
Il faut exclure ce pays de l'Europe seule solution à cette mascarade
Quelle honte ce front de gauche et cie de nous prendre pour des pigeons

Déposé le 26/02/2015 à 09h57  
Par limousin Citer

... pas sûr qu'il se réitère, ce rassemblement à Lyon comme ailleurs en France : les flambants neufs de Syriza (ils étaient de gauche, bien sûr : c'est un gage de vertu, pardi !) viennent de capituler en rase campagne devant "les méchants" : Allemagne, mais aussi Pays-Bas, Finlande et Autriche (cela, les médias ne l'ont pas trop dit).


Il se sert à rien de se pavaner la chemise ouverte dans des réunions à collets montés et de faire des déclarations de guerre tonitruantes à l'Allemagne pour montrer que l'on a raison.

De toute façon, Siryza aura à en répondre devant ses électeurs, une nouvelle fois trompés (se rappeler de l'épisode électoral de 2011 lorsque Siryza avait déjà brillé par sa démagogie).

Pauvres Grecs : on ne peut pas demander le beurre (obtenir un sursis de paiement des intérêts de la dette) et l'argent du beurre (rester dans l'euro). Evidemment, à gauche, on peut faire croire à ce genre de bobards. En tout cas, les Grecs se sont trompés et il devient de plus en plus difficile de les plaindre, dans ces conditions.

Qu'ils écoutent M. Jacques Sapir et non leur ministre des finances, et vite, avant une nouvelle catastrophe !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.