Mobilisation ce samedi pour l'étudiante lyonnaise Anne-Cécile Pinel

Mobilisation ce samedi pour l'étudiante lyonnaise Anne-Cécile Pinel
DR

La jeune femme de 23 ans est porté disparue depuis le 21 juillet dernier en Croatie.

Étudiante dans le BTP, elle était partie pour une tournée des festivals européens de musique. Après sa disparition, c'est son amie avec qui elle voyageait qui avait prévenu la police croate qui effectue toujours des recherches. En France, le parquet de Lyon a ouvert cet été une information judiciaire pour enlèvement et séquestration. Cette double enquête se poursuit.

Sept mois après sa disparition, les soutiens d'Anne-Cécile Pinel organisent ce samedi une journée de mobilisation avec une campagne d'affichage dans plusieurs villes de France. A Lyon, le rendez-vous est donné à 8h30 au pied de la statue place Bellecour dans le 2e arrondissement.

Au moment de sa disparition, la jeune femme, qui fait 1,68m pour environ 50kg, avait la moitié du crâne rasé et un piercing au nez. Anne-Cécile portait aussi un pendentif marron avec une pierre verte. Elle a aussi un tatouage en forme de molécule sur le bas du ventre à droite. L'étudiante lyonnaise était habillée d'un débardeur beige, d'un sarouel, de bottes montantes noires type rangers, d'un sac en bandoulière en toile beige et marron avec un petit koala accroché.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.