Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Privatisation de Lyon-Saint-Exupéry : Aéroports de Paris va regarder le dossier mais sans certitude

A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels en fin de semaine dernière, ADP s'est exprimé sur la future privatisation partielle des aéroports de Lyon et de Nice. Si Aéroports de Paris a estimé avoir les moyens d'apporter son savoir-faire en matière de commerces, de développement et d'exploitation à Nice, le PDG, Augustin de Romanet, s'est montré plus pessimiste sur le cas de la capitale des Gaules, mettant en avant les difficultés à convaincre les Lyonnais de l'intérêt réel d'ADP pour développer Saint-Exupéry. "Acheter Lyon pour protéger de façon défensive Paris n'a aucun intérêt", s'est-il notamment défendu à l'AFP avant d'ajouter : "On a beau faire de beaux discours, géographiquement, Paris et Lyon sont tellement près qu'il faut être prudent. Pour Lyon, je n'ai pas encore l'expertise. Il faut vraiment se demander si cela a du sens. On ne peut pas acheter Lyon sans l'ambition de le développer". Le 12 février dernier, L'Assemblée Nationale a approuvé la privatisation des sociétés de gestion de l'aéroport de Lyon mais également de celui de Nice, dans le cadre de la loi Macron. A noter que les infrastructures aéroportuaires et le foncier demeureront la propriété de l'État.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.