Lyon 2 : nouvelle mobilisation ce jeudi des enseignants vacataires

Pas de salaire, ni de contrat de travail depuis six mois. Une situation qui se répète depuis des années. La coupe est pleine pour les enseignants vacataires de l'université Lyon 2. Leur première mobilisation du mois de février dernier n'a rien donné pour le moment. Ils manifesteront donc à nouveau ce jeudi à 10h sur le campus quai Claude Bernard dans le 7e arrondissement. Un mouvement pour réclamer auprès de leur direction un contrat de travail, une rémunération et une exonération des frais d'inscription pour les doctorants.
Les étudiants et le personnel de l'université sont également appelés à participer à une assemblée générale sur le campus de Bron ce jeudi après-midi à 14h pour mettre fin à cette situation.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 05/03/2015 à 12:20

J'étais doctorant dans les années 90 et j'avais une immense chance, celle d'être allocataire et donc payé pour faire ma thèse et enseigner jusqu'à la maîtrise
Mais globalement, le problème était déjà le même
Des vacataires qui espèrent, d'année en année, obtenir le Saint Graal, c'est à dire un poste de Maître de Conférence
Pour cela, les choses n'ont guère changé
Il faut se soumettre (parfois les fesses en l'air pour les jolies filles, je ne rigole pas...) à un professeur directeur d'une unité de recherche qui est suffisamment écouté en commissions dites de spécialistes. Car c'est là que se décident (entre bons amis) les attributions
Voilà pourquoi les vacataires acceptent tout et n'importe quoi
Un conseil, barrez vous
C'est ce que j'ai fait après 1 an de vacation post doctorat (j'ai tenté de me mettre à 4 pattes, mais je n'étais pas assez sexy)
;-)

Signaler Répondre

avatar
guignoldelyon le 05/03/2015 à 12:00
bouuuh a écrit le 05/03/2015 à 11h46

et le don de soi, l'honneur de servir son pays, le fonctionnaire oubli que je dois payer des impots pour payer leurs salaire, dehors dehors

quand on n'y connait rien ,on se tait:ces enseignants n'ont pas le statut de fonctionnaire :au contraire,c'est un statut des plus précaires que le code du travail autorise:travailles plus de 6 mois sans être payé et on verra ta réaction!!ce que tu dois aussi savoir c'est que le remplacement des dits postes des fonctionnaires de l'université se font pas ces contrats au tarif horaire très dérisoire par rapport à la fonction occupée et enfin depuis l'autonomie des universités, certaines sont au bord du défaut de paiement faute de crédits suffisants par l'Etat pour assurer leur mission

Signaler Répondre

avatar
Ridicule... le 05/03/2015 à 11:58

Attendez vous êtes en train de dire qu'il est normal que des gens qui enseignent ne soient pas payés ? J'en profite pour vous signaler que les vacataires ne sont pas fonctionnaires, ils ont des CDD et ne sont pas personnels de la fonction publique.

Je rêve. Et vous voulez qu'on arrête de payer les policiers, les infirmières ou les militaires aussi ?

Signaler Répondre

avatar
bouuuh le 05/03/2015 à 11:46

et le don de soi, l'honneur de servir son pays, le fonctionnaire oubli que je dois payer des impots pour payer leurs salaire, dehors dehors

Signaler Répondre

avatar
partez le 05/03/2015 à 11:27

pas d'argent, trop d'impots si pas content, qu'ils changent de pays, dehors

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.