Non classé

I Muvrini en concert : Interview de Jean François Bernardini

 I Muvrini à la Halle

Le groupe corse joue à Lyon le 16 mars accompagné par des centaines de choristes. Interview du chanteur Jean François Bernardini.

Pourquoi chanter avec ces choristes ?
Jean François Bernardini : C'est la tournée de notre dernier album “I Murvini et les 500 choristes”, qui vient d'être disque d'Or. En fait, notre groupe a toujours aimé les rencontres. On avait déjà fait des duos avec Sting, MC Solaar ou Stephan Eicher. Et depuis quelques années on voulait monter sur scène avec une grande chorale. On a fini par rencontrer un professeur de musique d'un collège de Lorraine. Un passionné, chef de choeur, qui recherchait aussi ce genre de projet. Du coup on s'est lancé dans cette aventure avec 500 choristes, des bénévoles non professionnels, de l'étudiant au retraité.
Votre voix n'est pas noyée face à cette chorale ?
Non, car c'est comme dans un orchestre symphonique, on entend très bien les solos même si 100 autres instruments jouent en même temps. Evidemment, cela a demandé un gros travail d'écriture.
Ce que cela donne sur scène ?
A Lyon il y aura environ 300 choristes sur scène. Et le groupe I Muvrini avec 6 musiciens et 4 chanteurs. On va jouer de nouvelles chansons mais aussi nos classiques que le public aime entendre. Et il y a aussi des projections vidéos. Car aujourd'hui les gens viennent écouter, mais aussi voir. Il ne s'agit pas d'en mettre plein la vue aux spectateurs, mais de donner de vraies émotions avec la musique, l'image, la poésie, l'humour... En fait pour nous, sans émotion, il n'y a pas de musique.
Vous revendiquez forteme

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.