Prison avec sursis pour le policier lyonnais qui avait mis son pistolet dans la bouche d'un chauffard

Prison avec sursis pour le policier lyonnais qui avait mis son pistolet dans la bouche d'un chauffard

Les faits remontaient au 26 novembre 2014.

Cette nuit-là, un équipage de policiers de Vaulx-en-Velin prend en chasse un véhicule qui refuse d'obtempérer à un contrôle.
Soupçonné d'avoir placé son arme dans la bouche du chauffard qu'il venait d'interpeller, un policier a été condamné mardi par la 11e chambre correctionnelle de Lyon, qui a suivi les réquisitions du ministère public datant du 11 février dernier.
Il a écopé de 12 mois de prison avec sursis et d'une interdiction définitive d'exercer son métier de gardien de la paix. Il devra en plus verser 5 000 euros de dommages et intérêts à la victime, un homme actuellement en détention dans le cadre d'une autre affaire.

Le policier, qui a toujours nié les faits malgré la présence de l'ADN de la victime sur son arme de service, pourrait faire appel ce mercredi devant le tribunal.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jms69 le 09/04/2015 à 19:38

AYANT EU UN ACCIDENT GRAVE NON RESPONSABLE, vous ne pensez pas que le chauffard as lui aussi une arme ENTRE LES MAINS a conduire dangeureusement?

combien d enfants perdent leurs parents dans un accident de voiture ou vice versa , ce chauffeur a mérité la peur qu il as eu

Signaler Répondre

avatar
nikoniko le 09/04/2015 à 14:13

un instit ou autre n'a pas d'arme a feu entre les mains ...

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 08/04/2015 à 18:40

il n'est pas question d'intimidation dans ce cas precis mais de violence volontaire avec arme bon courage a la victime

Signaler Répondre

avatar
Rien-d-autre-à-dire le 08/04/2015 à 15:30

La justice a tranché et les policiers doivent en effet être exemplaires.

Signaler Répondre

avatar
limousin le 08/04/2015 à 13:53

On se demande s'il n'y a pas une justice "à deux vitesses".
Car la prétendue victime, si on lit bien l'article, n'en est pas une et l'on ne dit pas qu'elle a été sanctionnée pour avoir refusé d'obtempérer, qualifiée de "chauffard".....

Signaler Répondre

avatar
Antifafa le 08/04/2015 à 13:52

Taubira et ses sbires couvrent les délinquants...
L'intimidation fait partie des armes à la disposition de nos forces de l'ordre. Mais un tel jugement va contraindre nos policiers à se contenter de leurs minables flash-balls pour lutter contre la grande délinquance.
Bon courage à cet homme pour sa reconversion.

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 08/04/2015 à 12:37

UN POLICIER CONDAMNÉ AVEC SURSIS SERA ÉJECTÉ MAIS PAS UN INSTIT OU AUTRE. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.