Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Expatrié : un Lyonnais roi de l’inox au Brésil

Depuis trois ans, le Lyonnais Jean-Philippe Demaël gère la filiale brésilienne d’Arcelor-Mittal au Brésil. Tout en étant président du club de foot de Gueugnon.

Comment vous vous êtes installé au Brésil ?
Jean-Philippe Demaël : Depuis 1998, je travaille pour Usinor, devenu Arcelor-Mittal en 2006, le leader mondial de l’acier. J’ai d’abord été en poste à Paris puis en Suisse. Et en avril 2005, on m’a proposé de devenir président d’Acesita, la filiale brésilienne d’Arcelor à Belo Horizonte.
Vous avez hésité avant de partir ?
Oui, car ce départ entraînait beaucoup de changements dans ma vie familiale. Ma femme devait quitter son job chez EDF à Paris, il fallait inscrire nos enfants dans des écoles brésiliennes car il n’y a pas d’école française à Belo Horizonte... Mais j’ai craqué car Acesita est en pleine croissance, puisque c’est le seul producteur d’acier inoxydable en Amérique du sud, avec des résultats impressionnants : en 2007, on a fait 2,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour un résultat de 500 millions de dollars avec 5 000 salariés ! En fait dans le secteur de l’acier inoxydable, c’est l’entreprise la plus rentable du monde !
Comment expliquer ces performances ?
D’abord parce que les Brésiliens sont très bien formés. D’ailleurs, 97 % des ouvriers de notre usine ont le niveau bac. Et puis les cadres brésiliens vont souvent se former en Europe ou aux Etats-Unis.
Votre rôle dans l’entreprise ?
Tenir nos objectifs. Notre siège est à Belo Horizonte et



Tags : expatrié | demaël |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.