Lyon : des militants anti-vivisection délogés après s'être enchaînés aux grilles d'un labo

Lyon : des militants anti-vivisection délogés après s'être enchaînés aux grilles d'un labo
Les militants enchaînés ce vendredi en début de soirée - LyonMag

Ce vendredi soir, à l'occasion de la Journée Mondiale des animaux dans les laboratoires, une dizaine de militants anti-vivisection se sont enchaînés aux grilles d'un bâtiment de l'INSERM cours Albert Thomas dans le 3e arrondissement de Lyon.

Les militants ont été délogés par les policiers - LyonMag
Les militants ont été délogés par les policiers - LyonMag

Le but était de dénoncer "la vivisection et la mort de millions d'animaux dans les laboratoires, et en particulier celui-là, indiquent les militants dans un communiqué. Nous demandons que cesse ce génocide qui perdure depuis trop longtemps, autorisé et financé par l'Etat et la Région et qui se produit dans les laboratoires publics et privés".

Moins d'une heure plus tard, les forces de l'ordre intervenaient et délogeaient les militants en coupant leurs chaînes à l'aide de pinces.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Recherche le 28/04/2015 à 08:50

De quoi parlez-vous? Etes-vous informés pour tenir de tels propos?
Je vous conseille de visiter le site recherche-animale pour avoir une idée de :
1 - toute la souffrance qui est soulagée grace à l'expérimentation animale
2 - les règles en vigueur et l'éthique qui permettent le respect et la prise en charge de la douleur des animaux de laboratoire

Signaler Répondre

avatar
dutilleul le 25/04/2015 à 17:05

Et la liberté d'expression dans tout cela, on s'assied dessus évidemment. De toute évidence, les enchaînés étaient des personnes calmes ne risquant pas de créer du danger pour qui que ce soit !
DIKTAT !

Signaler Répondre

avatar
caty cat vegane le 25/04/2015 à 08:44

Pfff, ce sont les animaux qu'ils aurait dû déloger, comment peut on laisser commettre autant de souffrance sans réagir!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.