Lyon : une adolescente de 14 ans agressée sexuellement dans le tramway

Lyon : une adolescente de 14 ans agressée sexuellement dans le tramway

Un SDF de 34 ans a été interpellé lundi en début d'après-midi dans le tramway T2 à la station Garibaldi et Berthelot.

L'homme venait d'agresser sexuellement une adolescente de 14 ans dans la rame. Par ailleurs, il se rebellait et refusait de se soumettre à la signalisation et aux prélèvements lors de sa garde à vue.
Présenté au parquet ce mercredi, le trentenaire a été laissé libre et sera prochainement convoqué devant la justice.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
laure le 30/04/2015 à 16:03

Convoqué à son CCAS de rattachement (en théorie une obligation pour avoir droit aux minima sociaux)

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 30/04/2015 à 15:23

Que faut-il entendre par agression sexuelle ? on parle d'un SDF, vraisemblablement en état d'ivresse ... Qu'a t-il fait exactement qui a conduit le Parquet à le laisser libre ?

Signaler Répondre

avatar
next le 30/04/2015 à 15:07
SNM FOR EVER a écrit le 30/04/2015 à 15h02

Tu dois être mal renseigné.
La détention provisoire n'est pas exceptionnelle et probablement une majorité de détenus le sont dans ce cas de figure...
Si des abus existent de ce côté là, il me semble que pour une agression sexuelle sur MINEURE, celle-ci aurait été parfaitement justifiée !
Pour info :
Motifs de la détention provisoire
(entre autres,)

"garantir le maintien de la personne mise en examen à la disposition de la justice,"

"mettre fin à l'infraction ou prévenir son renouvellement."

"une majorité de détenus sont détenus" je me suis arrêté la ca ne valait pas la peine d'aller plus loin

Signaler Répondre

avatar
SNM FOR EVER le 30/04/2015 à 15:02
next a écrit le 30/04/2015 à 14h16

1- les personnes qui ont jugé que ce monsieur ne relevait pas de la détention provisoire (exceptionnelle) ont certainement bien plus d'éléments que vous pour juger

2- ce n'est parce qu'il s'agit d'un SDF qu'on ne sait pas ou le trouver (habitudes, centres sociaux..)

next

Tu dois être mal renseigné.
La détention provisoire n'est pas exceptionnelle et probablement une majorité de détenus le sont dans ce cas de figure...
Si des abus existent de ce côté là, il me semble que pour une agression sexuelle sur MINEURE, celle-ci aurait été parfaitement justifiée !
Pour info :
Motifs de la détention provisoire
(entre autres,)

"garantir le maintien de la personne mise en examen à la disposition de la justice,"

"mettre fin à l'infraction ou prévenir son renouvellement."

Signaler Répondre

avatar
next le 30/04/2015 à 14:16
SNM FOR EVER a écrit le 30/04/2015 à 13h53

JE CITE : "Présenté au parquet ce mercredi, le trentenaire a été laissé libre et sera prochainement convoqué devant la justice."

1 - "Laissé libre" : donc qui peut dire que ce déséquilibré ne pourra pas recommencer. Il me semble que le code pénal prévoit la prison préventive s'applique justement dans les cas où il y a risque de danger pour la société.... si on est pas dans ce cas, je me demande dans quel cas elle peut bien s'appliquer.

2 - "prochainement convoqué devant la justice" : l'interpellé étant un SDF, où et comment sera-t-il convoqué ?

Seul le Syndicat National de la Magistrature et sa ministre de tutelle ont la réponse.... Les autres ne méritent que le mur des cons....

1- les personnes qui ont jugé que ce monsieur ne relevait pas de la détention provisoire (exceptionnelle) ont certainement bien plus d'éléments que vous pour juger

2- ce n'est parce qu'il s'agit d'un SDF qu'on ne sait pas ou le trouver (habitudes, centres sociaux..)

next

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 30/04/2015 à 14:01

Un SDF convoqué ? ou ? à quelle adresse ?

Signaler Répondre

avatar
SNM FOR EVER le 30/04/2015 à 13:53

JE CITE : "Présenté au parquet ce mercredi, le trentenaire a été laissé libre et sera prochainement convoqué devant la justice."

1 - "Laissé libre" : donc qui peut dire que ce déséquilibré ne pourra pas recommencer. Il me semble que le code pénal prévoit la prison préventive s'applique justement dans les cas où il y a risque de danger pour la société.... si on est pas dans ce cas, je me demande dans quel cas elle peut bien s'appliquer.

2 - "prochainement convoqué devant la justice" : l'interpellé étant un SDF, où et comment sera-t-il convoqué ?

Seul le Syndicat National de la Magistrature et sa ministre de tutelle ont la réponse.... Les autres ne méritent que le mur des cons....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.