Nuit des Musées à Lyon : ce qu’il ne fallait pas louper cette nuit

Nuit des Musées à Lyon : ce qu’il ne fallait pas louper cette nuit
Le musée des Confluences - LyonMag

Visiter les musées de Lyon en pleine soirée gratuitement : c’est ce qu’offre la 11e édition de la Nuit européenne des musées.

Chaque année, ce sont près de 1 300 musées en France et 3 400 en Europe qui ouvrent leurs portes gratuitement au grand public le temps d’une nuit. L’initiative européenne a voulu faciliter l’accès et la découverte des institutions culturelles.

Que voir à Lyon ?
Ce sont six grands musées de la capitale des Gaules qui seront ouverts gratuitement ce samedi.

Des ateliers originaux au Musée des Confluences 
Une recherche ludique pour comprendre les relations humaines par le biais de la biologie cérébrale. Le public sera emmené à prendre la pose pour mieux comprendre le pouvoir inter-genre de 18h à 00h00. Pendant ce temps, les expositions seront toujours accessibles.

La vie en rose au Musée Gadagne
Dans le cadre du festival mondial des Roses qui arrive prochainement sur Lyon, le musée offre un avant goût de l’évènement. De 19h à minuit, c’est en famille que l’institution invite à découvrir l’exposition "Les mille et une roses de Gadagne".

Redécouvrir le 7e art au Musée Lumière
Une démonstration de lanterne "Magique" intitulée "De l’image animée au cinéma" pour mieux comprendre l’origine du cinéma. De 19h30 à 21h30 remontez le temps et initiez-vous au montage argentique ou encore à la photographie Polaroïd.

Le public aura également la possibilité de découvrir les expositions du Musée de l’imprimerie et de la communication graphique, du Musée d’art contemporain agrémentés d’une visite guidée robotisée ou celles du Musée Urbain Tony Garnier accompagnées d’une petite représentation des danseurs de Babel.

Informations disponibles sur le site web www.nuitdesmusees.culturecommunication.gouv.fr

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Réchauffement le 16/05/2015 à 20:39

Preuve irréfutable du Réchauffement Climatique !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.