Plutôt que d’atterrir à Lyon, les passagers sont laissés seuls en Suisse

Plutôt que d’atterrir à Lyon, les passagers sont laissés seuls en Suisse
LyonMag

Lorsque les passagers d’un vol Bordeaux-Lyon ont pris leur avion le 7
juin dernier, ils ne pensaient pas que leur voyage serait plus long de
150 kilomètres.

A cause des orages sur l’aéroport Saint-Exupéry, l’appareil n’arrivera jamais à se poser sur Lyon. Le commandant de bord décide alors de ranger le train d’atterrissage et de mettre le cap sur Genève.

Le Progrès rapporte ce samedi le témoignage de plusieurs passagers qui en veulent particulièrement à la compagnie Hop. Selon eux, une fois débarqués en Suisse, ils ont été complètement abandonnés à leur sort. Des bus auraient du être mobilisés pour les rapatrier sur Lyon, mais ils n’arriveront jamais.
Selon Hop, organiser une telle opération un dimanche soir à l’étranger relevait du miracle et regrette d’avoir manqué de personnel à Genève. Des indemnisations pourraient être proposées, d’autant que certains avaient choisi de rentrer en taxi pour des notes salées de 500 euros.
Mais un petit groupe de passagers envisage déjà de traîner Hop devant la justice.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le vioque anti-tout le 21/06/2015 à 15:22

avion grongrongron!!! restez chez vous!!

Signaler Répondre

avatar
roch le 21/06/2015 à 13:41

C'est la suisse bien fait pour les passager qui on prix les taxis suisses les français sont bien moins chère et de toute façon hop ne vas pas les rembourser

Signaler Répondre

avatar
naness le 21/06/2015 à 11:24

Oui oui uber pop travailler au black donc moin chers ca sera le futur de la France et donc mettre tout notre système social à la poubelle trop cool

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 21/06/2015 à 08:19

ET L'ON VEUT Rattacher les deux. ,,,,,,, ÇA VAS ÊTRE BEAU. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Stop la vie chère le 21/06/2015 à 08:05

500 euros le taxi, on voit l'intérêt de l'application user pop pour faire baisser les prix

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.