Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Il avait roulé sur une femme à Lyon après une bagarre, le Villeurbannais interpellé ce jeudi soir

LyonMag

Selon nos informations, la cavale de cet homme a pris fin ce jeudi à Villeurbanne.

La BAC l’a interpellé alors qu’il tentait de fuir d’un immeuble en sautant par la fenêtre. Placé en garde à vue, il devra répondre des accusations qui pèsent sur lui.

Dimanche dernier, un after avait mal tourné aux abords d’une discothèque du quai Saint-Vincent dans le 1er arrondissement de Lyon. Un groupe de trois Villeurbannais s’était battu avec un jeune homme et deux femmes, provoquant l’intervention de la police et des agents de sécurité de l’établissement. L’un des Villeurbannais, qui a donc été arrêté ce jeudi, avait attendu ses adversaires à bord de sa voiture puis avait foncé sur le groupe, percutant et blessant grièvement l’une des jeunes femmes avant de prendre la fuite. La victime, originaire de Tassin, a été opérée à l'hôpital Edouard-Herriot.

Depuis, le fuyard était activement recherché tandis que sa voiture, encore ensanglantée, avait été retrouvée quelques heures plus tard, conduite par sa soeur à Villeurbanne. Quant à ses deux amis, présents lors de la bagarre, il sont déjà passés par la case garde à vue.


Commentaires 21

Déposé le 10/07/2015 à 16h37  
Par NANGADEF Citer

Voyageur a écrit le 10/07/2015 à 14h21

Quand je réside dans un autre pays (courte ou longue durée) je fais en sorte d’être aimable et irréprochable afin de remercier mon hôte. Par ailleurs je tache de me fondre dans la population qui a la gentillesse de m'accueillir.

C'est bien !

Moi j'ai vu des français au Senegal (au Lac Rose) montrer leur postérieur aux locaux, dans un pays à 95 % musulman.

La grande classe.

Déposé le 10/07/2015 à 15h20  
Par minerve Citer

Bravo ! a écrit le 10/07/2015 à 14h54

Je prends !!!

Je prends aussi....mais second degré.

Déposé le 10/07/2015 à 14h54  
Par Bravo ! Citer

Actions urgentes a écrit le 10/07/2015 à 13h54

Si les citoyens avaient des cojones, ils exigeraient de leurs élus les 26 points suivants :

1. Abrogation du droit du sol.

2. Abrogation du regroupement familial.

3. Expulsion automatique et interdiction de territoire de tout étranger commettant un délit ou un crime sur notre sol.

4. Mise en place d'accords avec les pays d'origine pour que les peines de prison de leurs ressortissants soient effectués chez eux.

5. Déchéance rétroactive de la nationalité française pour tout étranger naturalisé ayant commis un délit ou un crime ces 10 dernières années.

6. Déchéance automatique de la nationalité française pour tout binational ayant commis un crime ou délit.

7. Mise en place d'un Fond d'Aide au Retour associé au lancement d'une campagne de sensibilisation incitant les immigrés à rentrer chez eux.

8. Création d'un Haut-Commissariat à la Remigration.

9. Gel des naturalisations pour les pays hors-UE pendant 10 ans, hormis à titre militaire (Légion Étrangère).

10. Mise en place d'accords avec les pays de la rive sud de la Méditerranée soumettant les aides économiques et militaires à un contrôle de leurs zones d'émigration.

11. Mise en place d'une véritable protection aux frontières de l'UE, ou sortie de l'espace Schengen en cas de refus.

12. Exclusivité des aides sociales et des logements sociaux aux nationaux et ressortissants européens.

13. Suppression totale de l'AME.

14. Instauration de la préférence locale, nationale, et européenne dans le cadre des embauches. Les employeurs devant démontrer qu'aucun employé du bassin d'emploi, ou de nationalité française, ou ressortissant de l'UE, n'était à même de satisfaire à une offre.

15. Refus du concept d' « immigration choisie » et mise en place de véritables partenariats avec les pays d'émigration. L'objectif étant de fixer les élites dans leurs pays d'origine à travers des partenariats, universitaires notamment, sur place.

16. Peine de prison systématique pour les patrons employant en connaissance de cause des salariés immigrés clandestins.

17. Arrêt des subventions et interdiction des associations soutenant l'immigration clandestine. Retour dans le code pénal du délit d'aide à l'immigration clandestine avec peine de prison systématique en cas de récidive.

18. Interdiction de toute propagande en faveur de l'immigration réalisée à l'aide de fonds publics : chaînes de télévision et radios, mais aussi journaux bénéficiant de l'aide de l’État.

19. Interdiction de tout financement public ou étranger des mosquées. Interdiction des minarets.

20. Interdiction des prêches en arabe. Interdiction également de prêcher aux imams étrangers.

21. Interdiction du port du voile dans l'espace public.

22. Interdiction de l'UOIF et toute organisation liée à des réseaux islamistes internationaux.

23. Interdiction de l'abattage rituel. Création d'une taxe supplémentaire sur tous les produits Halal importés de l'étranger. Une partie de la taxe sera reversée aux association de protection des animaux, le reste alimentant le Fond d'Aide au Retour.

24. Défense de notre identité culinaire et refus de subir les interdits alimentaires étrangers dans les commerces, les cantines scolaires, etc.

25. Lutte contre la ségrégation urbaine et le racisme qui touchent les Français de souche dans certains quartiers

26. Création d'un grand Ministère de l'identité et de l'enracinement.

Je prends !!!

Déposé le 10/07/2015 à 14h51   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Kairamerda Citer

Alors COJONES sa passe je le réutiliserai !!!!!!!

Déposé le 10/07/2015 à 14h34  
Par lla praline Citer

Actions urgentes a écrit le 10/07/2015 à 13h54

Si les citoyens avaient des cojones, ils exigeraient de leurs élus les 26 points suivants :

1. Abrogation du droit du sol.

2. Abrogation du regroupement familial.

3. Expulsion automatique et interdiction de territoire de tout étranger commettant un délit ou un crime sur notre sol.

4. Mise en place d'accords avec les pays d'origine pour que les peines de prison de leurs ressortissants soient effectués chez eux.

5. Déchéance rétroactive de la nationalité française pour tout étranger naturalisé ayant commis un délit ou un crime ces 10 dernières années.

6. Déchéance automatique de la nationalité française pour tout binational ayant commis un crime ou délit.

7. Mise en place d'un Fond d'Aide au Retour associé au lancement d'une campagne de sensibilisation incitant les immigrés à rentrer chez eux.

8. Création d'un Haut-Commissariat à la Remigration.

9. Gel des naturalisations pour les pays hors-UE pendant 10 ans, hormis à titre militaire (Légion Étrangère).

10. Mise en place d'accords avec les pays de la rive sud de la Méditerranée soumettant les aides économiques et militaires à un contrôle de leurs zones d'émigration.

11. Mise en place d'une véritable protection aux frontières de l'UE, ou sortie de l'espace Schengen en cas de refus.

12. Exclusivité des aides sociales et des logements sociaux aux nationaux et ressortissants européens.

13. Suppression totale de l'AME.

14. Instauration de la préférence locale, nationale, et européenne dans le cadre des embauches. Les employeurs devant démontrer qu'aucun employé du bassin d'emploi, ou de nationalité française, ou ressortissant de l'UE, n'était à même de satisfaire à une offre.

15. Refus du concept d' « immigration choisie » et mise en place de véritables partenariats avec les pays d'émigration. L'objectif étant de fixer les élites dans leurs pays d'origine à travers des partenariats, universitaires notamment, sur place.

16. Peine de prison systématique pour les patrons employant en connaissance de cause des salariés immigrés clandestins.

17. Arrêt des subventions et interdiction des associations soutenant l'immigration clandestine. Retour dans le code pénal du délit d'aide à l'immigration clandestine avec peine de prison systématique en cas de récidive.

18. Interdiction de toute propagande en faveur de l'immigration réalisée à l'aide de fonds publics : chaînes de télévision et radios, mais aussi journaux bénéficiant de l'aide de l’État.

19. Interdiction de tout financement public ou étranger des mosquées. Interdiction des minarets.

20. Interdiction des prêches en arabe. Interdiction également de prêcher aux imams étrangers.

21. Interdiction du port du voile dans l'espace public.

22. Interdiction de l'UOIF et toute organisation liée à des réseaux islamistes internationaux.

23. Interdiction de l'abattage rituel. Création d'une taxe supplémentaire sur tous les produits Halal importés de l'étranger. Une partie de la taxe sera reversée aux association de protection des animaux, le reste alimentant le Fond d'Aide au Retour.

24. Défense de notre identité culinaire et refus de subir les interdits alimentaires étrangers dans les commerces, les cantines scolaires, etc.

25. Lutte contre la ségrégation urbaine et le racisme qui touchent les Français de souche dans certains quartiers

26. Création d'un grand Ministère de l'identité et de l'enracinement.

Va prnedre ta carte au FN et assumes !

Déposé le 10/07/2015 à 14h30  
Par MUSSO Citer

Actions urgentes a écrit le 10/07/2015 à 13h54

Si les citoyens avaient des cojones, ils exigeraient de leurs élus les 26 points suivants :

1. Abrogation du droit du sol.

2. Abrogation du regroupement familial.

3. Expulsion automatique et interdiction de territoire de tout étranger commettant un délit ou un crime sur notre sol.

4. Mise en place d'accords avec les pays d'origine pour que les peines de prison de leurs ressortissants soient effectués chez eux.

5. Déchéance rétroactive de la nationalité française pour tout étranger naturalisé ayant commis un délit ou un crime ces 10 dernières années.

6. Déchéance automatique de la nationalité française pour tout binational ayant commis un crime ou délit.

7. Mise en place d'un Fond d'Aide au Retour associé au lancement d'une campagne de sensibilisation incitant les immigrés à rentrer chez eux.

8. Création d'un Haut-Commissariat à la Remigration.

9. Gel des naturalisations pour les pays hors-UE pendant 10 ans, hormis à titre militaire (Légion Étrangère).

10. Mise en place d'accords avec les pays de la rive sud de la Méditerranée soumettant les aides économiques et militaires à un contrôle de leurs zones d'émigration.

11. Mise en place d'une véritable protection aux frontières de l'UE, ou sortie de l'espace Schengen en cas de refus.

12. Exclusivité des aides sociales et des logements sociaux aux nationaux et ressortissants européens.

13. Suppression totale de l'AME.

14. Instauration de la préférence locale, nationale, et européenne dans le cadre des embauches. Les employeurs devant démontrer qu'aucun employé du bassin d'emploi, ou de nationalité française, ou ressortissant de l'UE, n'était à même de satisfaire à une offre.

15. Refus du concept d' « immigration choisie » et mise en place de véritables partenariats avec les pays d'émigration. L'objectif étant de fixer les élites dans leurs pays d'origine à travers des partenariats, universitaires notamment, sur place.

16. Peine de prison systématique pour les patrons employant en connaissance de cause des salariés immigrés clandestins.

17. Arrêt des subventions et interdiction des associations soutenant l'immigration clandestine. Retour dans le code pénal du délit d'aide à l'immigration clandestine avec peine de prison systématique en cas de récidive.

18. Interdiction de toute propagande en faveur de l'immigration réalisée à l'aide de fonds publics : chaînes de télévision et radios, mais aussi journaux bénéficiant de l'aide de l’État.

19. Interdiction de tout financement public ou étranger des mosquées. Interdiction des minarets.

20. Interdiction des prêches en arabe. Interdiction également de prêcher aux imams étrangers.

21. Interdiction du port du voile dans l'espace public.

22. Interdiction de l'UOIF et toute organisation liée à des réseaux islamistes internationaux.

23. Interdiction de l'abattage rituel. Création d'une taxe supplémentaire sur tous les produits Halal importés de l'étranger. Une partie de la taxe sera reversée aux association de protection des animaux, le reste alimentant le Fond d'Aide au Retour.

24. Défense de notre identité culinaire et refus de subir les interdits alimentaires étrangers dans les commerces, les cantines scolaires, etc.

25. Lutte contre la ségrégation urbaine et le racisme qui touchent les Français de souche dans certains quartiers

26. Création d'un grand Ministère de l'identité et de l'enracinement.

Ouhlala ça ne doit être pas la fête tous les soirs chez vous.

Déposé le 10/07/2015 à 14h21  
Par Voyageur Citer

Quand je réside dans un autre pays (courte ou longue durée) je fais en sorte d’être aimable et irréprochable afin de remercier mon hôte. Par ailleurs je tache de me fondre dans la population qui a la gentillesse de m'accueillir.

Déposé le 10/07/2015 à 13h54  
Par Actions urgentes Citer

Si les citoyens avaient des cojones, ils exigeraient de leurs élus les 26 points suivants :

1. Abrogation du droit du sol.

2. Abrogation du regroupement familial.

3. Expulsion automatique et interdiction de territoire de tout étranger commettant un délit ou un crime sur notre sol.

4. Mise en place d'accords avec les pays d'origine pour que les peines de prison de leurs ressortissants soient effectués chez eux.

5. Déchéance rétroactive de la nationalité française pour tout étranger naturalisé ayant commis un délit ou un crime ces 10 dernières années.

6. Déchéance automatique de la nationalité française pour tout binational ayant commis un crime ou délit.

7. Mise en place d'un Fond d'Aide au Retour associé au lancement d'une campagne de sensibilisation incitant les immigrés à rentrer chez eux.

8. Création d'un Haut-Commissariat à la Remigration.

9. Gel des naturalisations pour les pays hors-UE pendant 10 ans, hormis à titre militaire (Légion Étrangère).

10. Mise en place d'accords avec les pays de la rive sud de la Méditerranée soumettant les aides économiques et militaires à un contrôle de leurs zones d'émigration.

11. Mise en place d'une véritable protection aux frontières de l'UE, ou sortie de l'espace Schengen en cas de refus.

12. Exclusivité des aides sociales et des logements sociaux aux nationaux et ressortissants européens.

13. Suppression totale de l'AME.

14. Instauration de la préférence locale, nationale, et européenne dans le cadre des embauches. Les employeurs devant démontrer qu'aucun employé du bassin d'emploi, ou de nationalité française, ou ressortissant de l'UE, n'était à même de satisfaire à une offre.

15. Refus du concept d' « immigration choisie » et mise en place de véritables partenariats avec les pays d'émigration. L'objectif étant de fixer les élites dans leurs pays d'origine à travers des partenariats, universitaires notamment, sur place.

16. Peine de prison systématique pour les patrons employant en connaissance de cause des salariés immigrés clandestins.

17. Arrêt des subventions et interdiction des associations soutenant l'immigration clandestine. Retour dans le code pénal du délit d'aide à l'immigration clandestine avec peine de prison systématique en cas de récidive.

18. Interdiction de toute propagande en faveur de l'immigration réalisée à l'aide de fonds publics : chaînes de télévision et radios, mais aussi journaux bénéficiant de l'aide de l’État.

19. Interdiction de tout financement public ou étranger des mosquées. Interdiction des minarets.

20. Interdiction des prêches en arabe. Interdiction également de prêcher aux imams étrangers.

21. Interdiction du port du voile dans l'espace public.

22. Interdiction de l'UOIF et toute organisation liée à des réseaux islamistes internationaux.

23. Interdiction de l'abattage rituel. Création d'une taxe supplémentaire sur tous les produits Halal importés de l'étranger. Une partie de la taxe sera reversée aux association de protection des animaux, le reste alimentant le Fond d'Aide au Retour.

24. Défense de notre identité culinaire et refus de subir les interdits alimentaires étrangers dans les commerces, les cantines scolaires, etc.

25. Lutte contre la ségrégation urbaine et le racisme qui touchent les Français de souche dans certains quartiers

26. Création d'un grand Ministère de l'identité et de l'enracinement.

Déposé le 10/07/2015 à 13h17  
Par SED LEX Citer

Kairamerda a écrit le 10/07/2015 à 12h55

BRAVO SED LEX. !!!!!!!

Merci, mais je n'ai pas posté sur cette triste affaire ( un concurrent en miiuscule sed lex)

Déposé le 10/07/2015 à 12h55   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Kairamerda Citer

BRAVO SED LEX. !!!!!!!

Déposé le 10/07/2015 à 11h04  
Par Sed lex Citer

Comment la gauche recrute a écrit le 10/07/2015 à 09h16

Si vous prenez 5 "padamalgam 500 mg" d'un coup, faites très attention, vous risquez de prendre une diarrhée gauchiste et vous ruer au siège du Parti Socialiste pour vous encarter.
A 10, c'est la diarrhée aigüe gauchiste, et là c'est le Front de Gauche, le NPA ou EELV Les Verts.

Et à 5 identizepam on risque la debilitee profonde vous avez du en abuser vu le taux de consenginitee sur ce post

Déposé le 10/07/2015 à 11h00  
Par Sed lex Citer

rudi a écrit le 10/07/2015 à 03h52

Il ne paiera rien ! Pas solvable , comme d'hab ... Et un gentil juge le fera relacher en conditionnelle , grace à maman Taubira ! ....... Ce pays n'ira pas loin , tellement le laxisme judiciaire est conséquent ....

Rien est dit sur l'agresseur donc de quel droit ciblez vous un type de personnes et pourtant a Lyon il y a aussi des agressions des gars d'extrême droite ( pas pauvres ) ces derniers on lynches un homme de 70 ans avec sa propre béquille et hop ils sont relaxés alor bon qui dit que ce n'est pas ce genre de type

Déposé le 10/07/2015 à 10h48  
Par Ouste Citer

Un grand courageux... enfin, surtout, ne stigmatisons pas...

Déposé le 10/07/2015 à 09h16  
Par Comment la gauche recrute Citer

Fopaldire a écrit le 10/07/2015 à 08h49

Est-ce que je risque une overdose si je prends 5 "padamalgam 500 mg" d'un coup ?
Parce là, je sens que je vais craquer et que je vais écrire des vérités que le Régime Socialiste nous interdit de diffuser.

Si vous prenez 5 "padamalgam 500 mg" d'un coup, faites très attention, vous risquez de prendre une diarrhée gauchiste et vous ruer au siège du Parti Socialiste pour vous encarter.
A 10, c'est la diarrhée aigüe gauchiste, et là c'est le Front de Gauche, le NPA ou EELV Les Verts.

Déposé le 10/07/2015 à 08h49  
Par Fopaldire Citer

Noussurveillon a écrit le 09/07/2015 à 22h47

Veuillez prendre un "padamalgam 500 mg" avant de commenter.

Comité de Surveillance Socialiste des Commentaires.

Est-ce que je risque une overdose si je prends 5 "padamalgam 500 mg" d'un coup ?
Parce là, je sens que je vais craquer et que je vais écrire des vérités que le Régime Socialiste nous interdit de diffuser.

Déposé le 10/07/2015 à 08h44   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Kairamerda Citer

BRAVO rudi petit à petit les vrai français sont MOINS ABRUTIS. !!!!!!!

Déposé le 10/07/2015 à 07h58  
Par DENIEUR Citer

rudi a écrit le 10/07/2015 à 03h52

Il ne paiera rien ! Pas solvable , comme d'hab ... Et un gentil juge le fera relacher en conditionnelle , grace à maman Taubira ! ....... Ce pays n'ira pas loin , tellement le laxisme judiciaire est conséquent ....

On parie ?

Déposé le 10/07/2015 à 03h52  
Par rudi Citer

Il ne paiera rien ! Pas solvable , comme d'hab ... Et un gentil juge le fera relacher en conditionnelle , grace à maman Taubira ! ....... Ce pays n'ira pas loin , tellement le laxisme judiciaire est conséquent ....

Déposé le 09/07/2015 à 23h21   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par kamel69110 Citer

je serais curieux de savoir si ils ont un sentiment de fierte quand il s'en prennent a un mec seul avec 2 filles.... vive les laches !!!

Déposé le 09/07/2015 à 22h47  
Par Noussurveillon Citer

Veuillez prendre un "padamalgam 500 mg" avant de commenter.

Comité de Surveillance Socialiste des Commentaires.

Déposé le 09/07/2015 à 22h16  
Par MAMAX Citer

Qu'il paie son geste horrible maintenant.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.