Lyon : bloquée chez elle durant 51 jours à cause d'un ascenseur en panne

Lyon : bloquée chez elle durant 51 jours à cause d'un ascenseur en panne
Photo d'illustration - LyonMag

Durant le mois de juin, elle n'aura pas mis une seule fois le nez dehors.

Le Progrès rapporte ce mardi l'histoire d'une septuagénaire, handicapée par une sclérose en plaque, qui a passé 51 jours chez elle, parfois dans une chaleur extrême. Habitant au premier étage de la cité Jardin dans le 7e arrondissement de Lyon, elle ne peut emprunter les escaliers avec son imposant fauteuil électrique.
Et l'ascenseur de l'immeuble a connu pas moins de trois pannes en juin, obligeant Christiane à s'organiser pour acheter de la nourriture ou des médicaments. Ses voisins ont visiblement refusé de l'aider, elle a du faire appel à sa famille et au personnel médical s'occupant d'elle.

Quant à son bailleur, contacté par Christiane, il lui a proposé trois solutions de relogement car son appartement n'était pas non plus adapté à son handicap. Et la troisième fut la bonne, la septuagénaire espère déménager prochainement et pouvoir sortir de chez elle quand elle le souhaite.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
del le 16/07/2015 à 04:53

il serait interressant d'avoir les explications du bailleur.

sans doute nous dira t'il qu'il n'avait pas la piece defectueuse pour la remplacer !

a la place de cette pauvre dame je deposerais une plainte pour non respect du contrat de location.

"GRAND LYON HABITAT" les directeurs se succedent et sont tous aussi incompetents les uns que les autres.

honte a vous !!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
del le 15/07/2015 à 05:10

j"habite aux citees jardin de lyon gerland c'est devenu une zone de non droit.

nous sommes abandonnes de tous.

pas moyen de dormir avant 3 heures du matin

pourtant mon voisin est un elu local !!!

tout le monde s'en fout !

Signaler Répondre

avatar
pacino le 14/07/2015 à 21:21

Voisins de merde

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 14/07/2015 à 13:16
neuvillois971 a écrit le 14/07/2015 à 09h54

vraiment lamentable les voisins ya plus de solidarit surtout dans les grandes villes

Il n'y a aucun détail réel dans l'article. Peut-être que la personne handicapée est "insupportable" ? (ça arrive). Il y a des personnes qui préfèrent la compagnie des chiens ou chats aux humains, parce que c'est plus simple à gérer...
.
La solution ? Que chacun étudie la psychologie (pas celle des margoulins) et ainsi, on ne prendra plus des vessies pour des lanternes. Mais se regarder en face, pas évident pour une société à l'ego sur-flatté par les pubs, le nationalisme, etc.

Signaler Répondre

avatar
neuvillois971 le 14/07/2015 à 09:54

vraiment lamentable les voisins ya plus de solidarit surtout dans les grandes villes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.