Une offre record de Paris pour chiper Lacazette à l’OL ?

Une offre record de Paris pour chiper Lacazette à l’OL ?
Alexandre Lacazette - LyonMag

Et si Alexandre Lacazette devenait le plus gros transfert de l’histoire de l’Olympique Lyonnais ?

Car après les 38 millions qu’avait rapporté Michael Essien en 2005, le buteur guadeloupéen pourrait être transféré pour 60 millions d’euros.
Selon France Football, le Paris-Saint-Germain se serait mis en tête de recruter Alexandre Lacazette cet été, profitant du fait que les négociations s’essoufflent entre le joueur et Jean-Michel Aulas. 50 millions d’euros seraient mis sur la table, avec 10 millions de bonus divers.
Un salaire de 5,5 millions annuels attendrait également l’attaquant dans la capitale. Pour rappel, l’OL ne lui proposerait que 4 millions d’euros par an…

Le PSG, qui serait en passe de faire signer Angel Di Maria, est plutôt bien loti en attaque, même pour affronter la ligue des Champions. Mais Cavani, Lavezzi et Ibrahimovic sont annoncés sur le départ, notamment le premier cité en direction de Manchester United, et Laurent Blanc pourrait être tenté de s'offrir le meilleur buteur de la saison dernière.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Louche me le 15/07/2015 à 16:27

Ça fait quand même tres cher le kilo ! La vente d'êtres humains est toujours en vigueur !!

Signaler Répondre

avatar
footmytho le 15/07/2015 à 08:01

Ce n est qu'affabulation.... Lacazette a 60 ? Pas assez prestigieux pour paris .l amortissement du transfert sur la vente des maillots n est pas faisable.

Signaler Répondre

avatar
Dwade le 15/07/2015 à 07:49

60 millions c'est bon pour LOL mais pour Alexandre ca veut dire cirer le banc de paris donc pas d euro le mieux c'est 60 millions et pret d 'un an à LOL car le suédois va pas trainer a paris longtemps

Signaler Répondre

avatar
petit le 15/07/2015 à 07:07

Aulas est un petit à côté des quataris.S'ils mettent l'argent sur la table, Aulas sera obligé de s'incliner

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.