Atteinte d'hallucinations, elle s'introduit sans le savoir dans le Vinatier

Atteinte d'hallucinations, elle s'introduit sans le savoir dans le Vinatier

C'est le hasard qui a conduit cette Lyonnaise de 45 ans devant le Vinatier au mois de juillet.

Atteinte d'une psychose hallucinatoire, elle a perdu son emploi et son logement du 7e arrondissement cet été et a du se résoudre à vivre dans sa voiture un certain temps.

Jusqu'à ce jour où elle se gare près de l'hôpital du Vinatier et qu'elle remarque un pavillon de fonction à son goût. La femme escalade le mur d'enceinte, brise la vitre d'un appartement et s'y installe durant l'absence de sa propriétaire.
A son retour de vacances, cette dernière aura donc la surprise de découvrir l'intruse confortablement installée, ne se doutant pas qu'elle se trouvait dans l'enceinte d'un hôpital psychiatrique.

Mercredi, devant la justice, la quadragénaire a écopé de 10 mois de prison avec mise à l'épreuve car son expertise a révélé que son jugement n'était pas altéré selon le Progrès.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
PETITE CLOCHE le 20/08/2015 à 09:14

certainement une identitaire

Signaler Répondre

avatar
ALBERTO le 20/08/2015 à 08:36

MOI J EN CONNAIS UNE QUI S INTRODUIT SUR LES LISTES A WAUQUIEZ

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.