Sans se révolter, l’OL concède sa première défaite face à Rennes (1-2) - VIDEO

Sous un beau soleil et un mercure élevé, l’Olympique Lyonnais
envisageait cette 3e rencontre de Ligue 1 débarrassé d’un stress
ennuyeux, celui de trouver enfin le chemin des filets et de la victoire.

Sans se révolter, l’OL concède sa première défaite face à Rennes (1-2) - VIDEO
LyonMag

Car après son premier succès la semaine dernière, et de meilleurs automatismes entre Mathieu Valbuena et ses coéquipiers, l’équipe d’Hubert Fournier se devait de montrer un nouveau visage ce samedi après-midi.

C’est pourtant Rennes qui allait imposer sa patte sur le début de rencontre. Et dès la 7e minute, Paulo Henrique profitait d’une énième hésitation défensive de Mapou Yanga-Mbiwa pour filer au but (0-1).
Il ne faudra que cinq minutes à l’OL pour réagir. Après un excellent double décalage à destination de Rafael, le latéral brésilien centrait en retrait et trouvait Nabil Fekir qui reprenait de volée et trompait Costil d’une frappe déviée (1-1).
Ce but permettait aux Lyonnais de se sentir pousser des ailes. Mais ni Fekir, ni Lacazette ne trompaient à nouveau le portier adverse, se heurtant souvent à de rugueux Bretons.

Ces 45 premières minutes étaient riches en enseignement. Côté lyonnais, la recrue Mapou Yanga-Mbiwa avait bien du mal avec le ballon dans les pieds, à l’instar de Maxime Gonalons et Jordan Ferri. Par contre Rafael, Nabil Fekir et Mathieu Valbuena avaient du feu dans les jambes.
Côté rennais, Mehdi Zeffane, à un poste inhabituel d’ailier gauche, avait à cœur de battre son ancienne équipe à Gerland.

Au retour des vestiaires, le rythme était retombé. Et comme bien souvent c’est un ex de la maison qui allait crucifier les Gones. Zeffane, intenable, faisait un excellent travail à gauche, se débarrassait de Rafael et ajustait Lopes pour le 1-2 (54e).
L’OL allait ensuite mettre le pied sur le ballon, tournant en moyenne à 65% de possession de balle. Mais ni les entrées de Beauvue et de Cornet n’allaient pousser l’équipe révoltante mais pas révoltée à égaliser.

La trilogie bretonne, après Lorient et Guingamp, se termine donc mal pour l’OL avec sa première défaite. Dans une semaine, les joueurs d’Hubert Fournier iront défier Caen à qui tout réussit en ce début de saison.

Le top : Nabil Fekir, qui a retrouvé ses dribbles chaloupés et sa hargne
Le flop : Mapou Yanga-Mbiwa, qui a délivré une première prestation bourrine et mal assurée

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
stupido, le 23/08/2015 à 12:30

mais non mais non, JMA dirait que son équipe s'économise en attendant les équipes de grosses pointures.....et hop une pirouette....
quelle bande de nuls ces footeux.

Signaler Répondre

avatar
enerver le 23/08/2015 à 10:40

Vite il faut les augmenter !!!!!

Signaler Répondre

avatar
BERNART le 22/08/2015 à 23:25

au fait, c'est combien le budget de RENNES ???

pôvres lyonnais ! minables quoiqu'on en dise, quoique le twittos fou raconte ....

Signaler Répondre

avatar
pourquoi s'étonner le 22/08/2015 à 23:23

Ils sont eux mêmes, sans rien de plus ni de moins, avec les poches pleines qui les ralentit tant elles touchent par terre

Signaler Répondre

avatar
ol pas au top niveau ! le 22/08/2015 à 21:40

match tres mauvais de l'quipe : il n'y avait pas de milieu .... personne n'essaie de se demarquer, pas de pression sur le porteur du ballon. Aucune envie : il y a du souci se faire , surtout que rennes n'a pas fait un super match. Aulas doit gueuler pour que l'quipe se bouge .... c'tait lamentable et je plains ceux qui ont pay pour voir ce match de daube .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.