Une école au cœur des valeurs de la République pour la rentrée 2015

Une école au cœur des valeurs de la République pour la rentrée 2015
Lyonmag.com

A quelques jours de la rentrée scolaire, la rectrice de l’Académie de
Lyon, Françoise Moulin Civil, présentait ce vendredi les grandes
orientations de l’académie de Lyon pour la rentrée 2015/2016.

629 834 élèves sont attendus la semaine prochaine dans les 2726 établissements de l’académie de Lyon. Parmi eux, on compte  4 092 élèves supplémentaires dans le premier degré, et 3 452 élèves supplémentaires, dans le second degré. Le gouvernement dit faire de l’éducation nationale l’une de ses priorités.

"Trois ambitions majeures concernent l’école sont mises en avant: rendre l’école exigeante, rendre l’école plus juste en permettant à tous les élèves d’avoir les mêmes chances et faire vivre l’école au cœur des valeurs de République" , explique François Moulin Civil, la rectrice de l’Académie de Lyon.  Pour que ces trois objectifs soient respectés, des mesures de mise en œuvre "effective et efficace" ont été instaurées, précise-t-elle. "L’enseignement sera dans la continuité éducative et pédagogique de l’année dernière, un parcours éducatif progressif et différencié sera également mis en place. Une nouvelle politique de l’éducation prioritaire fera de la persévérance scolaire une priorité". Le tout sur le thème des transmissions des valeurs de la République.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Quand le 29/08/2015 à 08:30

Le déclin de notre pays et l'abandon de ses valeurs devraient donc passer par l'école ?
Quand les Français cesseront ils d’être des montons qu'on mène à l'abattoir ?

Signaler Répondre

avatar
Le socialisme à l'école nuit à l'intelligence le 28/08/2015 à 18:21

Traduction en français.

"... L’enseignement sera dans la continuité éducative et pédagogique de l’année dernière..."
Donc encore de nouveaux cancres.

"...un parcours éducatif progressif et différencié sera également mis en place..."
Soit un apprentissage du communautarisme islamique.

"...Une nouvelle politique de l’éducation prioritaire fera de la persévérance scolaire une priorité..."
Soit le contraire de la première proposition, à moins que ce soit une persévérance scolaire de la médiocrité. Un éleva à eu 0, tous les élèves auront 0 afin de ne pas stigmatiser.

Signaler Répondre

avatar
Rien compris le 28/08/2015 à 18:03

Si l'ecole pouvait deja se donner comme objectif de transmettre des savoirs et d'obtenir l'excellence des élèves on aurait deja fait un grand pas.

Ca nous changerait du charabia de la rectrice et de sa ministre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.