Académie de Lyon : la rectrice remplacée juste avant sa retraite

Académie de Lyon : la rectrice remplacée juste avant sa retraite
Françoise Moulin-Civil - LyonMag

Françoise Moulin-Civil n'avait plus que quelques semaines à réaliser avant de prendre sa retraite en avril.

Mais la rectrice de l'académie de Lyon, arrivée en 2012, n'ira pas jusqu'au bout de son mandat entre Rhône et Saône.

Mercredi matin, en conseil des ministres, a été pris la décision de remplacer Françoise Moulin-Civil par Marie-Danièle Campion, actuellement en poste à Clermont-Ferrand. Elle fut notamment directrice adjointe de cabinet de Valérie Pécresse lorsque cette dernière était ministre de l'Enseignement supérieur.

Comme le préfet du Rhône, la rectrice de l'académie de Lyon est également en charge de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce conseil des ministres a été particulièrement fructueux puisque sept recteurs changent ainsi d'académies tandis que quatre ont été nouvellement nommés.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pigé le 18/02/2018 à 13:36
Pigé a écrit le 17/02/2018 à 18h49

Alors vous évoquez des contractuels et non des titulaires. Je ne connais pas ce dossier donc je ne dirai rien de plus.
Il faut savoir que le docteur Bu..., médecin du travail et conseillère technique de la rectrice, avait alerté Mme Moulin Civil à plusieurs reprises, avant de partir en retraite, la désastreuse politique de relations humaines (si l'on peut dire...) poursuivie dans l'académie de Lyon. La rectrice, en poste depuis 2012, ne pouvait prétendre que la situation ne lui remontait pas.

Lire "avait alerté [...] au sujet de la désastreuse politique de relations humaines..."

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 17/02/2018 à 18:49
Lyon-nais a écrit le 16/02/2018 à 17h46

Eh bien, il y a un certain nombre d'enseignants dans les matières scientifiques qui sont en activité, mais pour lesquels cette rectrice s'est opposée au versement de leurs traitements... Pour autant, ceux-ci sont contraints d'exercer, mais sans le sou...Dans l'entourage administratif au rectorat, le personnel sait que cette ex-filtration sert à étouffer les nombreux scandales ou dérives financières du rectorat...

Alors vous évoquez des contractuels et non des titulaires. Je ne connais pas ce dossier donc je ne dirai rien de plus.
Il faut savoir que le docteur Bu..., médecin du travail et conseillère technique de la rectrice, avait alerté Mme Moulin Civil à plusieurs reprises, avant de partir en retraite, la désastreuse politique de relations humaines (si l'on peut dire...) poursuivie dans l'académie de Lyon. La rectrice, en poste depuis 2012, ne pouvait prétendre que la situation ne lui remontait pas.

Signaler Répondre

avatar
Vestalia le 17/02/2018 à 17:35

Mme Campion, a oeuvré au cabinet de Pecresse : tout est dit , on ouvre une ère de brutalité , fin de la bienveillance , cette nouvelle rectrice a été nommée pour mettre les établissements au pas . Bon courage

Signaler Répondre

avatar
Lyon-nais le 16/02/2018 à 17:46

Eh bien, il y a un certain nombre d'enseignants dans les matières scientifiques qui sont en activité, mais pour lesquels cette rectrice s'est opposée au versement de leurs traitements... Pour autant, ceux-ci sont contraints d'exercer, mais sans le sou...Dans l'entourage administratif au rectorat, le personnel sait que cette ex-filtration sert à étouffer les nombreux scandales ou dérives financières du rectorat...

Signaler Répondre

avatar
Le placard de L. Boccolini le 16/02/2018 à 13:38

"Vous êtes le maillon faible, au revoir."

C'est bien une placardisation, puisque sa successeure a le même âge (65 ans).
D'ailleurs comment une personne atteinte par la limite d'âge dans la fonction publique peut-elle encore être nommée rectrice ?

Signaler Répondre

avatar
Mumiel le 16/02/2018 à 09:25

Elle s'est aussi illustrée en refusant illégalement d’inscrire des étudiants dans une fac de Lyon alors qu'ils remplissaient les critères d'inscription.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 15/02/2018 à 15:49
Lyon-nais a écrit le 15/02/2018 à 14h57

Elle s'est surtout illustrée pour avoir couvert la situation d'enseignants lyonnais titulaires du rectorat, en exercice et non remunérés...Les dysfonctionnements dans ce rectorat sont légion

Je ne sais pas de quoi vous parlez (titulaires en exercice et non rémunérés ???).

Toujours est-il qu'il faut que le secrétaire général et d'autres hauts cadres comme le secrétaire général adjoint - DRH partent également, faute de quoi rien ne changera.

Signaler Répondre

avatar
Lyon-nais le 15/02/2018 à 14:57

Elle s'est surtout illustrée pour avoir couvert la situation d'enseignants lyonnais titulaires du rectorat, en exercice et non remunérés...Les dysfonctionnements dans ce rectorat sont légion

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 15/02/2018 à 12:02

Parfait.
Peut-être la gouvernance changera-t-elle au sein de ce rectorat qui a besoin d'être repris en "main".

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.