Pierre Bénite : le collège Marcel Pagnol investi dans la lutte contre le harcèlement

Pierre Bénite : le collège Marcel Pagnol investi dans la lutte contre le harcèlement
Marie-Danièle Campion autour des lycéens ayant joué la pièce de théâtre - LyonMag.com

Marie-Danièle Campion, récemment nommée rectrice de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes et rectrice de l'académie de Lyon, était présente ce mercredi au collège Marcel Pagnol à Pierre-Bénite. L'établissement présentait son projet dans la lutte contre le harcèlement.

La figure réalisée par les collégiens à l'entrée du collège - LyonMag.com
La figure réalisée par les collégiens à l'entrée du collège - LyonMag.com

Même si c'est sa prédécesseure, Françoise Moulin-Civil, qui était à l'initiative de ce projet, Marie-Danièle Campion a affirmé vouloir s'investir dans la lutte contre le harcèlement : "il est prévu un nombre important de manifestations et de formations autour du harcèlement. Nos équipes éducatives sont extrêmement mobilisées."

Ce mardi, elle observait donc le résultat d'un travail fait par des élèves du collège, mais également des lycéens venus de Rive-de-Gier. Tous étaient impliqués dans la création de contenu artistique autour du harcèlement. Une figure géométrique a également été construite à partir de Post-it sur lesquels les élèves ont écrit un mot. Ce projet concourt au prix "Non au harcèlement" qui sera décerné au niveau régional en avril prochain.

"Les jeunes parlent entre jeunes"

Les plus jeunes ont créé un court-métrage sur un enfant à l'apparence efféminé qui était persécuté par ses camarades. Les plus grands ont eux écrit et joué une pièce de théâtre forum. Ils avaient alors imaginé des scènes dans une cantine où une adolescente était victime de moqueries à répétitions. "Ce projet est vraiment emblématique à bien des égards. (…) C'est un projet coopératif, collaboratif avec les collectivités territoriales et avec des associations, des compagnies de théâtre ou d'autres types de compagnie. C'est un projet collectif, coconstruit avec beaucoup de réflexion", a souligné la rectrice de l'académie de Lyon.

Le but de ces deux animations est identique : sensibiliser les élèves sur la question du harcèlement à l'école. La pièce jouée par les lycéens avait également pour objectif de débattre entre les collégiens spectateurs et les acteurs. "Les jeunes parlent aux jeunes, on est entre pairs qui bâtissent le monde de demain", indique Marie-Danièle Campion, qui a tenu à féliciter "l'ensemble des équipes qui contribuent à mettre en place des projet adaptés pour permette une mutualisation forte".

Pour rappel, un enfant sur dix en moyenne se dit victime de harcèlement à l'école au cours de sa scolarité. Un chiffre qui serait en léger recul depuis le lancement des campagnes de lutte.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.