De la prison avec sursis et une suspension pour l'infirmière accro à la morphine

De la prison avec sursis et une suspension pour l'infirmière accro à la morphine

Une infirmière âgée d'une trentaine d'années était jugée cette semaine à Lyon.

Lors de son premier jour de travail dans une maison de retraite du 7e arrondissement le 4 avril dernier, elle avait été surprise en train de voler dans la pharmacie. Accro aux narcotiques, elle souhaitait faire le plein de médicaments dérivés de morphine. Une addiction survenue lors d'une relation amoureuse houleuse.

Le tribunal correctionnel l'a condamnée à quatre mois de prison avec sursis. L'infirmière est également suspendue durant trois ans.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.