393 élèves toujours sans collège ou lycée dans le Rhône

393 élèves toujours sans collège ou lycée dans le Rhône
photo d'illustration - LyonMag.com

Voilà une semaine maintenant que les élèves ont repris le chemin de l’école.

Mais dans le département ils sont 393 à ne pas avoir retrouvé leurs camarades. Selon le Progrès, le rectorat de Lyon comte en ce début septembre près de 400 élèves sans affectation, dont la moitié de collégiens. C’est légèrement moins que l’an dernier. En 2014, on comptait 468 jeunes dans ce cas. 
Du côté du rectorat, on pointe du doigt l’afflux de nouveaux arrivants chaque été, mais on affirme que tous les jeunes sans solution sont suivis et bénéficient d’un entretien de la situation.
Concrètement, parmi les collégiens restés sur le carreau, une centaine cherche à redoubler sa troisième. Chez les lycéens, c’est généralement l’échec au bac qui entraine cette éviction du système scolaire.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
youplaboum le 23/09/2015 à 11:38

C'est pas grave, du moment que les réfugiés soient accueillis et logés, le reste on s'en tape

Signaler Répondre

avatar
GAVROCHE le 23/09/2015 à 09:59

EN DATE DU 23 SEPTEMBRE 2015 MON ENFANT N A TOUJOURS PAS DE PLACE POUR SA RENTREE EN 6EME AU COLLEGE PEUT ETRE QUE JE DEVRAIS LE DECLARER IMMIGRANT IL AURAIT PEUT EZTRE UNE PLACE

Signaler Répondre

avatar
française le 12/09/2015 à 08:42

" le rectorat de Lyon comte en ce début septembre près de 400 élèves" ..et la comtesse elle fait quoi?!

Signaler Répondre

avatar
Julicalo le 12/09/2015 à 08:23

Ce n'est pas la faute de l'édution nationale: parents qui partent en vacances sans rendre les dossiers d'inscription. Aucune réactivité des familles quand il s'agit de faire des démarches sans être assistés. Et le jour de la rentrée, on se réveille mais les classes sont faites et souvent déjà bien chargées. Il faudrait que chacun se responsabilise, c'est aux parents d'inscrire les enfants et suivre leur scolarité!

Signaler Répondre

avatar
quoi ??? le 11/09/2015 à 12:15

Je ne sais pas qui a écrit cet article mais il faudrait qu'il (elle) relise son papier avant de le publier. C'est indigeste!

Cela dit, courage à ces élèves pour trouver une affectation.

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 11/09/2015 à 10:24
service public ? a écrit le 09/09/2015 à 15h07

Ou comment l'Education Nationale crée des "clients" pour les écoles privées...

Les écoles dites privées sous contrat, qui sont en fait des sortes de SEM, font parti des quotas de l'éducation nationale. Et je vous rappelle que les enseignants de ces établissements sont payés également par l'état.

Peut être parlez vous des cours privés ? Mais dans ce cas rassurez vous, leurs tarifs sont si élevés que bien peu de personnes peuvent payer. L'éducation nationale ne peut par ce biais augmenter leurs effectifs, c'est trop cher.

Pour conclure, le privé, sous aucune forme, ne bénéficie de ces décisions de l'éducation nationale.

Signaler Répondre

avatar
vanessbrouille le 11/09/2015 à 08:09

Désolé les jeunes mais faut laisser de la place aux réfugiés !!!

Signaler Répondre

avatar
Public le 09/09/2015 à 17:52

Afflux de nouveaux arrivants !!!!!!

Et ce n'est pas fini !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
service public ? le 09/09/2015 à 15:07

Ou comment l'Education Nationale crée des "clients" pour les écoles privées...

Signaler Répondre

avatar
BouleQuies le 09/09/2015 à 14:14

chut! voyons!
la ministre est en campagne... ce sujet ne l interesse pas!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.