L'OL peut s'en vouloir d'avoir manqué de folie face à Valence (0-1)

L'OL peut s'en vouloir d'avoir manqué de folie face à Valence (0-1)
Rachid Ghezzal - LyonMag

Le doux parfum de la Ligue des Champions envahissait à nouveau Gerland
ce mardi soir. En pleine tourmente sur le terrain et dans les
vestiaires, l’Olympique Lyonnais espérait venir à bout d’une équipe du
FC Valence, qui tourne également au ralenti ces dernières semaines.

Avec les titulaires habituels et Alexandre Lacazette à la pointe de l’attaque, Hubert Fournier mettait toutes les chances de son côté pour renverser les Espagnols.
Le début de rencontre n’était pourtant pas très emballant. Mathieu Valbuena trouvait le poteau à la 27e minute sur un coup-franc dévié par le portier. Tandis que Valence par le biais d’Abdennour lui répondait 10 minutes plus tard d’une belle tête sur le montant.
A la 40e minute, Anthony Lopes était cette fois sauvé par sa barre transversale sur une frappe lourde de Feghouli dans la surface.
L’Algérien trouvait finalement le cadre lyonnais une minute plus tard, profitant d’un joli mouvement espagnol et d’une défense olympienne très en retard.
Juste avant la mi-temps, Lacazette fut à deux doigts d’égaliser mais son tir contré s’écrasa sur la barre. Puis Jérémy Morel envoya le ballon dans les tribunes… Jordan Ferri, rentré à la place de Sergi Darder blessé, manqua aussi l’égalisation avant le coup de sifflet de l’arbitre.

Au retour des vestiaires, le rythme endiablé n’était pas retombé. Mais Lacazette se sentait bien seul dans la surface de Valence.
Malgré une possession de balle très élevée, l’OL avait tendance à paniquer en approchant du but espagnol. Et à perdre le ballon… L’arbitrage un peu lâche n’arrangeait pas non plus les affaires des coéquipiers de Maxime Gonalons qui concédaient une nouvelle défaite, la première européenne de la saison.

Ce 1-0 concédé face à Valence n’est pas vraiment le bienvenu. D’autant que le Zenith se détache désormais en tête du groupe après sa victoire face à la Gantoise.
Samedi, l’OL accueillera Reims à domicile. Le genre de rencontres qui rimait avec victoire auparavant. Mais Reims pointe aujourd’hui à une solide 4e place du classement…

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
acose le 30/09/2015 à 23:00

c'est à cause des vers de terre de la pelouse, ils avaient faits trop de trous dedans que les joueurs pouvaient plus courir, ils risquaient de tomber.

Signaler Répondre

avatar
décepsion le 30/09/2015 à 22:37

non, c'est la faute à aulas, avec tout le fric du foot business....des fois ça marche, des fois ça marche pas....et là, encore un match comme ça et au revoir, retour à la maison, pyjama, tisane et bonne nuit.

Signaler Répondre

avatar
grr le 30/09/2015 à 07:08

c'est la faute à l'arbitre, encore ?

Signaler Répondre

avatar
Craponne le 30/09/2015 à 02:42

je crois que le dplacement au Zenit seras pour com former la 4 place avec une bonne correction des grand froid au revoir l'Europa lgue a part Paris qui a les moyen pour le reste instaurer la prime au rsultat et non des salaire de folie cette anne seras le coup de poker de JMA c est mal engager et je vois pas comment rebondir jusqu' a fin de saison??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.