Violences à la Métropole de Lyon : l'audience renvoyée en mai pour défaut de télévision

Violences à la Métropole de Lyon : l'audience renvoyée en mai pour défaut de télévision
LyonMag

Ce lundi, le tribunal correctionnel de Lyon devait se pencher sur le cas de deux agents de la Métropole.

Le 23 mars dernier, lors d'une manifestation qui avait dégénéré, ils sont accusés d'avoir perpétré des violences envers les forces de l'ordre. Au total, deux agents et deux policiers avaient été blessés dans les échauffourées.

Mais la justice n'a finalement pas pu statuer car la défense réclamait le visionnage des bandes des caméras de surveillance de l'Hôtel de la Métropole où s'étaient déroulés les échanges musclés entre manifestants et policiers.
Or, la salle d'audience n'était pas équipée de télévision.
Il a donc fallu consulter l'agenda de la salle équipée du tribunal correctionnel de Lyon et cocher la date la plus proche pour un renvoi : le 23 mai 2016 !

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
corbek le 06/10/2015 à 10:19

L'époque où les juges prenait sur leur patrimoine privé pour faire fonctionner la justice est très loin derrière nous... Dire que j'ai été prélevé à 35% cette année pour le seul IR, alors que je suis au chômage, bravo à la gestion des finances publics.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.