Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR Inrap

Dotée de 600 sépultures, Lyon a découvert sa plus grande nécropole

Photo d'illustration - DR Inrap

Le sous-sol lyonnais a toujours regorgé de trésors.

De nombreux chantiers entrepris ont été retardés pour permettre des fouilles révélant un peu plus le passé de Lugdunum.

Mais sur l'ancien terrain des soeurs du Bon Pasteur où doit voir le jour une résidence de luxe, les ouvriers puis les archéologues ont fait une découverte d'envergure il y a trois mois. Il s'agirait de la plus grande nécropole jamais retrouvée à Lyon. Après des mois d'études, plus de 600 sépultures ont été mises au jour. Les squelettes qu'elles renferment sont encore bien conservés, ils reposeraient ici depuis les V, VI et VIIe siècles.
Bien loin du faste égyptien, les sépultures lyonnaises sont vierges de bijoux et décorations.

Les découvertes sont progressivement transférées par l'Inrap à Bron pour être étudiées tandis que certaines pièces finiront au musée gallo-romain de Fourvière.



Tags : nécropole |

Commentaires 7

Déposé le 16/10/2015 à 07h55  
Par GADAGNE Citer

Nostromo a écrit le 16/10/2015 à 07h23

Ils ont l'habitude
En France (pas qu'à Lyon), dès qu'on creuse on trouve
Il y a des gens enterrés partout depuis des siècles
Et il faut bien vérifier s'il s'agit de sépultures quelconques ou ayant une valeur historique
Le problème, ce sont les archéos de l'Etat qui sont peu nombreux et donc très lents

Exact. Sachant que même des sépultures quelconques sont riches en enseignements. Pour celles-ci par exemple l'INRAP pourra analyser les habitudes alimentaires et les carences, les différentes maladies présentes alors, les éventuels traumatismes, les rites funéraires etc... D'autant que le nombre important de sépultures découvertes donnera des résultats dont la base statistique est plus fiable donc plus intéressante.

Mine de rien, je pense qu'il s'agit d'une découverte capitale pour les archéologues et pour ceux qui en liront les résultats.

Déposé le 16/10/2015 à 07h23  
Par Nostromo Citer

RamsesEg a écrit le 14/10/2015 à 13h32

Le promoteur immobilier LEM doit vraiment faire la gueule !!! son chantier bloqué combien de temps ???

Ils ont l'habitude
En France (pas qu'à Lyon), dès qu'on creuse on trouve
Il y a des gens enterrés partout depuis des siècles
Et il faut bien vérifier s'il s'agit de sépultures quelconques ou ayant une valeur historique
Le problème, ce sont les archéos de l'Etat qui sont peu nombreux et donc très lents

Déposé le 15/10/2015 à 09h41  
Par Sans Citer

Et que diriez-vous alors si les tracto-pelles des promoteurs immobiliers faisaient "gicler" les ossements en creusant ?

Déposé le 14/10/2015 à 13h58  
Par EricCIGAUD Citer

Verneuil a écrit le 14/10/2015 à 13h38

Heureusement qu'au bout de 14 siècles, il ne soit plus possible de retracer les descendants de ces gens, parce qu'ils feraient la gueule !!! Ce manque de respect va durer combien de temps ???

Je suis d'accord avec vous, mais dans "nos" cimetières rares sont les tombes d'avant 1800, il faut bien faire de la place !!

Déposé le 14/10/2015 à 13h38  
Par Verneuil Citer

Heureusement qu'au bout de 14 siècles, il ne soit plus possible de retracer les descendants de ces gens, parce qu'ils feraient la gueule !!! Ce manque de respect va durer combien de temps ???

Déposé le 14/10/2015 à 13h32  
Par RamsesEg Citer

Le promoteur immobilier LEM doit vraiment faire la gueule !!! son chantier bloqué combien de temps ???

Déposé le 14/10/2015 à 11h06  
Par SperrJurisMan Citer

Moi je dis violation de sépulture, c'est un crime pénal !
Vol de biens, enterré dans une sépulture, oulala !
Que fait le parquet pour se constituer partie civile, en l'absence de famille pour le faire !!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.