Rhône : elle fête ses 18 ans en boîte et se fait violer en rentrant

Rhône : elle fête ses 18 ans en boîte et se fait violer en rentrant
Photo d'illustration - LyonMag

Cette jeune Lyonnaise avait tout prévu, ou presque.

Samedi soir, elle s'était rendue avec des amis dans une boîte de nuit de Solaize pour célébrer ses 18 ans. Passablement alcoolisée, la tout juste majeure se fait alors raccompagner par un ami de 32 ans.

Après avoir déposé deux copines chez elles, l'homme va faire un détour par le parc de Parilly. Car il espérait pouvoir violer son amie, en pensant qu'elle ne se souviendrait de rien. Comble de l'horreur, le trentenaire emmènera ensuite sa victime manger un hamburger, comme si rien ne s'était passé, puis la ramènera à son domicile où elle sombrera dans un profond sommeil.

Dans la journée de dimanche, à son réveil, la jeune femme a alors des bribes de souvenir de l'acte forcé. Et ses séquelles physiques confirment son pressentiment.

Dans la soirée, le suspect sera alors interpellé dans le 7e arrondissement de Lyon. Déjà inscrit au fichier des auteurs d'infractions sexuelles, il était présenté au parquet ce mardi après avoir reconnu les faits. L'enquête se poursuit.

33 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Eddy le 27/10/2015 à 21:15

Et voila encor un viole,normale quand la police ou service sociaux du 6eme et 3eme arrondissemant bafou les actes de violes ou qu il culpabilise les victime,normale qu il y est des residive.Faudrait soigner ou piquer tout ceux qui neglige se genre d acte.Moi aussi j aimerai avoir le nom de se violeur,connaissant quelque a qui ces arriver la meme chose et que la police a meme pas interpeler l auteur.Bravooo pour des fonctionnaire qui font la morale et se donne un aire de justicer.Pfff ces une hoonnntteeee !!!!

Signaler Répondre

avatar
neant le 25/10/2015 à 10:05

Attention au nouveau amis qui sorte de nul part !!!

Signaler Répondre

avatar
William le 25/10/2015 à 01:05

C'est moins grave que du chevak dans les lasagnes

Signaler Répondre

avatar
MacDonald's le 25/10/2015 à 00:42

manger un hamburger: l'horreur absolue! j'espère qu'il ne l'a pas fait payer!

Signaler Répondre

avatar
Charles R le 24/10/2015 à 23:23

A plusieurs d'entre vous ; "se faire" sous-entend une action, une complicité" - vous inventez. la langue française. "se faire" + verbe n'a jamais indiqué autre chose que le mode PASSIF, où l'action est commise par un tiers. Qu'il y ait des formulations plus justes ("subir un viol" par exemple) est vrai, il n'empêche que vous inventez des sens connotés qui n'existent que dans votre tête. Si je vous dit "elle s'est fait gifler", vous répondrez qu'elle a causé l'action ??? Ridicule.

Signaler Répondre

avatar
Le Chirurgien le 24/10/2015 à 22:53

Castration+Lobotomie

Signaler Répondre

avatar
rg35 le 24/10/2015 à 21:56

j aimerai avoir le nom de ce con ???????

Signaler Répondre

avatar
Intensity le 24/10/2015 à 21:51
MOIII a écrit le 24/10/2015 à 18h05

Un "ami" de 32 ans ....à 18 ans, la famille trouvait ça normal ?

Quel rapport ?

Signaler Répondre

avatar
Hélène Labelle le 24/10/2015 à 21:35

J'aime bien mon cousin qui achetait d'avance à ses filles la course du taxi qui les ramènerait.
C'était déjà payé, donc pas la peine de leur proposer, même par gentillesse, de les ramener.

D'autant que si les viols sont heureusement rares, les accidents sont très fréquents, même quand le conducteur est sobre, parce que d'autres sur la route roulent comme des fous.
Il y a autant d'accidents mortels la nuit de samedi à dimanche que tout le reste de la semaine.

Signaler Répondre

avatar
Tof le 24/10/2015 à 20:57

Encore un récidiviste, vive la justice française.

Signaler Répondre

avatar
jaq.piller@bluewin.ch le 24/10/2015 à 20:37
la_chiasse a écrit le 24/10/2015 à 18h47

un hamburger après.. quel romantique.

En effet....

Signaler Répondre

avatar
nadiya le 24/10/2015 à 20:26

ah la haine des femmes ! même les journalistes vont plaindre ce "pauvre vieux trentenaire" qui piste les jeunes filles tout juste sortie de l adolescence en boite ...
c'est ca le comble de l horreur !!

Signaler Répondre

avatar
noemi le 24/10/2015 à 20:17
Ragnar a écrit le 21/10/2015 à 16h47

peine de mort pour le violeurs (après de longs mois de torture)

je suis d"accord avec toi à 100%

Signaler Répondre

avatar
Jef le 24/10/2015 à 19:16

On ne dit pas "elle ne s'est pas faite violer" mais elle ne s'est pas fait violer. Bonsoir quand même!

Signaler Répondre

avatar
judokate le 24/10/2015 à 19:13
Ragnar a écrit le 21/10/2015 à 16h47

peine de mort pour le violeurs (après de longs mois de torture)

Exact !

Signaler Répondre

avatar
la_chiasse le 24/10/2015 à 18:47

un hamburger après.. quel romantique.

Signaler Répondre

avatar
L'ami le 24/10/2015 à 18:46

Désolé pour la jeune , ce sera un mauvais jour pour elle. J'espère que toutes les autres filles apprendront cette l'histoire .

Signaler Répondre

avatar
MOIII le 24/10/2015 à 18:05

Un "ami" de 32 ans ....à 18 ans, la famille trouvait ça normal ?

Signaler Répondre

avatar
freedom le 24/10/2015 à 18:00
PISCINE a écrit le 21/10/2015 à 09h02

Comble de l'horreur , le trentenaire emmènera ensuite sa victime manger un hamburger ? là c'est la goutte qui fait débordé la piscine !!!!!

bah la malbouffe c'est le mal quoi ^^

Signaler Répondre

avatar
yousabsoi le 24/10/2015 à 17:49

Il faut commencer par dissuader les gents de s'imbiber car il y aura toujours des salauds dans la vie malheureusement. Pitié pour la pauvre!

Signaler Répondre

avatar
ragnard le 21/10/2015 à 20:25

Il va prendre 2 ans dont un ferme pis c'est tout

Signaler Répondre

avatar
Les bons mots. le 21/10/2015 à 18:51

Cette jeune femme a été violée.

Elle ne s'est pas faite violer.
Les mots utilisés sont très important surtout pour une victime.

Utiliser le verbe faire, c'est considérer qu'elle est responsable de ce crime immonde.

Signaler Répondre

avatar
florentnational le 21/10/2015 à 18:28
bibi loulou a écrit le 21/10/2015 à 07h38

Jolie cadeaux

2 mots, 2 fautes. Vous êtes antifa ?

Signaler Répondre

avatar
Ragnar le 21/10/2015 à 16:47

peine de mort pour le violeurs (après de longs mois de torture)

Signaler Répondre

avatar
Tyty le 21/10/2015 à 14:36

Un ami avec des antécédents sexuel. .. excusez moi

Signaler Répondre

avatar
Pierre. le 21/10/2015 à 13:31

Waouh, quel viol...

Signaler Répondre

avatar
oerhjgpoqh le 21/10/2015 à 12:55

Franchement, votre style dégueulasse ("Comble de l'horreur", "profond sommeil", "pressentiment" : du romanesque, et pas du bon !), gardez-le pour d'autres articles. Là, c'est d'un mauvais goût achevé. On croirait lire le "Nouveau détective".

Et je ne parle même pas du "Cette jeune Lyonnaise avait tout prévu, ou presque."

Signaler Répondre

avatar
Fait divers le 21/10/2015 à 10:34

le "se fait" est de trop en effet...

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 21/10/2015 à 10:23

il faut le faire passer de taureau a BOEUF, c'est inadmissible ,honte a lui soit disant son ami!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
SD le 21/10/2015 à 09:58

Faut arrêter avec cette formulation "se fait violer". Elle a été violée, "se faire" sous-entend une action, une complicité alors qu'elle est victime.

Signaler Répondre

avatar
Robert. le 21/10/2015 à 09:50

Attendez il était quel heure ? Il y'a infractions sur le droit d'ouverture de nuit à mon avis, à 4h du mat, les kebab et mac do sont sensé être fermés !! Inadmissible !!

Signaler Répondre

avatar
PISCINE le 21/10/2015 à 09:02

Comble de l'horreur , le trentenaire emmènera ensuite sa victime manger un hamburger ? là c'est la goutte qui fait débordé la piscine !!!!!

Signaler Répondre

avatar
bibi loulou le 21/10/2015 à 07:38

Jolie cadeaux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.