Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Mapou Yanga-Mbiwa a jeté un pavé dans la mare à la veille de recevoir Toulouse - LyonMag

OL : “Y’a tout qui marche pas” au moment de rencontrer Toulouse

Mapou Yanga-Mbiwa a jeté un pavé dans la mare à la veille de recevoir Toulouse - LyonMag

Mapou Yanga-Mbiwa, recruté cet été pour 8 millions d'euros et 2 millions de bonus auprès de l'AS Roma pour un contrat de cinq ans est pour l'instant loin d'apporter ce que l'OL espérait pour renforcer sa défense.

Et le moins que l'on puisse écrire est qu'il est aussi à l'aise en conférence de presse que sur le terrain en ce début de saison.
Jeudi, à la veille du match contre Toulouse, ce vendredi à Gerland (20h30), Mapou a livré sa vision de la situation de l'équipe de l'Olympique Lyonnais.
En clair : "Y'a tout qui marche pas. C'est le néant", a-t-il dit reconnaissant à titre personnel un début de saison "catastrophique".
Pour lui les faiblesses de la formation de Hubert Fournier "sont dans tous les domaines, attaque, milieu et défense".
"Je préfère partir négatif. On a un réel problème. Il faut que chacun fasse les efforts. On a du mal à se dire les choses entre nous. Chaque fois, on remet les choses à demain. Il faut dire stop", a asséné le défenseur.


"C'est un peu grossier comme raccourci. Je ne sais pas s'il parle de ses propres performances ou des prestations collectives. Nous avons des choses à améliorer mais dire que rien ne marche ne reflète pas vraiment la réalité", lui a répondu calmement Fournier qui lui a succédé en conférence de presse.
"Avec ce début de saison difficile, cela ne facilite pas l'intégration des nouveaux mais les efforts doivent être faits des deux côtés", a poursuivi l'entraîneur.

Pour certains, la situation serait donc catastrophique. Certes, elle l'est en Ligue des Champions mais en championnat, l'OL est actuellement 6e à cinq points d'Angers et Caen qui se partagent la deuxième place. Une victoire face à Toulouse permettra à l'Olympique Lyonnais de rester au contact des équipes de tête.
Hormis l'intervention surréaliste de Mapou Yanga-Mbiwa, l'autre sujet de discussion est le système de jeu. L'OL doit il jouer en 4-4-2 ou 4-3-3 ? "Tout n'est pas lié à l'organisation. C'est aussi et surtout une question d'animation. On doit encore s'améliorer dans ce domaine car on voit que lorsqu'elle est là, ça change pas mal de choses", soutient Fournier qui manque aussi de solutions offensives d'autant que l'absence de Fekir jusqu'au mois de mars est un lourd fardeau qu'aucune équipe dans le monde ne pourrait supporter. Il a rappelé que mardi face au Zenit il avait été contraint de faire entrer le jeune Maxwell Cornet, initialement prévu en Youth league, et qui est vraiment juste pour la Champion's league. Clinton Njie a été transféré en août et Aldo Kalulu qui pourrait lui succéder est blessé à une cheville pour plusieurs semaines.


La priorité du moment reste malgré tout de gagner contre le TFC ce vendredi à Gerland. "Il ne faut pas oublier que si nous voulons retrouver la Ligue des Champions la saison prochaine, cela passe par notre parcours en championnat plus que par une victoire en coupe d'Europe".



Tags : olympique lyonnais | ol |

Commentaires 1

Déposé le 23/10/2015 à 12h27  
Par decines oie Citer

Aulas cherche encore une taupe dans ses vestiaires sans se rendre compte qu'il a déployé une vraie ménagerie sur le terrain.
Après l'affrontement des 2 lionceaux dans les vestiaires, voilà ce petit merle de Mapou qui commence à prendre de la voix, chantonne et s'émancipe.

Une équipe d'animaux, avec le QI en correspondance.
Tiens toi bien Aulas, le navire prends de la gite.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.