Des obligations de quitter le territoire distribuées massivement aux Roms à Lyon ?

Des obligations de quitter le territoire distribuées massivement aux Roms  à Lyon ?
LyonMag.com

Alors que la préfecture du Rhône met en place son dispositif I2E, intégration par l’emploi et l’éducation, entre 20 et 30 obligations de quitter le territoire français ont été délivrées ce mardi aux Roms habitant dans un bidonville de Vaulx-en-Velin.

"Des distributions de masses ont également eu lieu ces derniers jours à St Priest et Villeurbanne. Au total, en quelques jours, nous estimons que plus de 50 OQTF ont été délivrées", affirme le MRAP.

Une situation que dénonce l’association : "Cette distribution de masse est effectuée en violation des promesses du préfet puisque des personnes qui ont reçu un avis favorable pour le village d’insertion de St Genis-les-Ollières ont aussi reçu des OQTF".

A la préfecture du Rhône, on affirme que "ces obligations de quitter le territoire français ont été délivrées à des personnes en fin de droits". Autrement dit, des Roms qui résidaient en France depuis 3 mois sans aucun justificatif de ressources ou de domicile. D’autres avaient un casier judiciaire, expliquent également les services de l'Etat, rappelant l’opération de gendarmerie effectuée il y a quelques semaines dans le camp de la Feyssine.

"Mais les Roms pressentis pour déménager à St Genis-les-Ollières ne sont pas concernés, puisque ces personnes là n'ont pas encore été choisies", nuance la préfecture, "il s'agit peut-être de Roms qui se sont portés volontaires, mais aucun avis favorable n'a pour l'instant été émis".

De son côté, le MRAP affirme que des recours seront déposés dans les prochains jours.

X
20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tv le 07/11/2015 à 16:08

Que l'on fasse déjà une interdiction du territoire français pour tous les délinquants, exploiteurs d'enfants ou vols en leur prenant leurs empreintes avant leur départ pour leur retour.

Signaler Répondre

avatar
toto le 06/11/2015 à 08:48

Ou la la ; On sent l'approche des élections, hein ! La panique !
N'importe quoi pour tenter de récupérer des voix !
TROP TARD.

Signaler Répondre

avatar
azepo le 05/11/2015 à 12:51

Tout ceci est ridicule. si jamais l'un d'eux part, il reviendra aussitôt, aimanté par les lois sociales diaboliques, comme l'AME, et l'impunité dont ils jouissent. Ce simulacre de répression donne l'impression au fonctionnaire de la préfecture qu'il est utile...

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 05/11/2015 à 07:41

Très bonne décision, car les déchets des camps de rooms, qui paie? toujours le contribuable français.
Mais il faudrait que se soit mis en exécution.
Ou alors le MRAP les prends avec eux et plus de soucis.

Signaler Répondre

avatar
faut arrter le 05/11/2015 à 06:17

je sui pas raciste mais quand jtais petit je pensais que logiquement une frontire sert a delimiter la zone d'un pays pourquoi faire rentrer tout le monde comme sa ?comme si cetait le pays de l'acceuil... la france n'existe plus chaqun sa place et il y a des vrai franais qui on besoin de travail de logement aussi pourquoi faire passer les autres avant nous? on est quand mme chez nous mais plus pour lontemps... meme si marine passe vous pensez quelle fermera les frontires? pas moi et puis vu le nombre de gens qui on dj la carte d'identit c'est chaud pour l'avenir d'ici je pence qu'il faudrait mieux partir d'ici ou faire la guerre a ceux qui ce croivent tout permis chez nous

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 04/11/2015 à 14:59

quand on pense que les avocats se gavent d'AJ(700 euros a chaque dossiers) et que les gens ne sont meme pas reconduits c'est une aberration TOTALE!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
ps4 le 04/11/2015 à 09:16

Et puis quand même, l'association qui avait "sélectionné" les heureux élus sur des critères de volonté d'intégration et de probité et qui lors de la réunion à St Genis Les Ollières tenais les propos suivant avec moult trémolos : "je vous assure c'est des familles très bien qui veulent s'en sortir, on a discuté avec elles elles sont toutes contentes" (sic) ...
"Mais les Roms pressentis pour déménager à St Genis-les-Ollières ne sont pas concernés, puisque ces personnes là n'ont pas encore été choisies"
Dur dur pour ces associations qui contribues en toute bonne naïveté au nettoyage de Lyon pour la coupe d'Europe ...

Signaler Répondre

avatar
96% le 04/11/2015 à 09:08
NAPO a écrit le 03/11/2015 à 18h07

La Préfecture du Rhône devrait éviter de gaspiller du papier en délivrant des "OQTF"" qui ne servent à rien car les personnes concernées n'en font aucun cas et reste sur le territoire.
La solution étant la reconduite d'autorité dans leur pays, mesure jamais mise en oeuvre

Un récent rapport de la cour des comptes a fait effectivement le constat du gaspillage d'argent pour ces procédures devenues inutiles puisque 96% des personnes faisant l'objet d'une OQTF restent sur le territoire....

Signaler Répondre

avatar
ps4 le 04/11/2015 à 09:01

16 modules, 2 millions d'euros sur 3 ans cela fait un loyer de 3400 euros par mois, les modules font 30 m2 : 113 €/m2/mois !
Plus de 5 fois les prix des quartiers les plus cher de lyon et 2 fois ceux de paris. Comment les strates politiques impliquées dans ce projet peuvent tolérer ça ?
Quand aux diverses associations qui soutiennent ce projet, elles semblent peux se soucier des 95% de Roms mis à la rue...

Signaler Répondre

avatar
Kevin628 le 04/11/2015 à 06:48

Vous avez raison l'association qui installe les bungalows à st genis va s'en mettre plein les poches au nom de la solidarité. 2 millions d'euros pour 16 bungalows faites le calcul....

Signaler Répondre

avatar
Ras le bol le 04/11/2015 à 06:31

50 c'est très peu !! Il faut qu'ils retournent tous dans leur pays car on n'a plus les moyens de les nourrir et les soigner ! Place aux migrants ! La France socialiste est fichue !

Signaler Répondre

avatar
auto défense le 04/11/2015 à 06:07

Une seule solution...la fermeture des frontières .
Et que ces associations , qui pompent le fric de "La Métropole" , soient dissoutes , et interdites de se reformer !

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 03/11/2015 à 23:40

50 OQTF c'est une distribution massive ça ?

il manque 2 zéros ou quoi ?

Signaler Répondre

avatar
balle le 03/11/2015 à 23:27

Rien de choquant comparer aux directives parquets qui ordonne une remise en libert immdiate des mineurs dlinquants fautes de moyens et de temps... les forces de l'ordre nous rendent bien des services mais personne ne leur ont rendu et surtout pas la Taub..

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 03/11/2015 à 22:40

ils dpensent nos euros nos politiques

Signaler Répondre

avatar
Cpafo le 03/11/2015 à 20:43

Quand je pense que la métropole (nous !) on paie déjà pour leur retours et leur bien être dans leur pays d'origine: Convention de coopération décentralisée 2015-2017 entre la Ville de Tinca (Roumanie) et la Métropole de Lyon - Attribution d'une subvention à l'association Villes en Transition - ITD Monde pour l'inclusion sociale des populations défavorisées de Tinca - Année 2015 http://www.grandlyon.com/de libs/pdf/Conseil/2015/05/11/DELIBERATION/2015-0290.pdf

On se demande que font nos politiques !!!!

Signaler Répondre

avatar
glandu le 03/11/2015 à 18:34
tartuffe a écrit le 03/11/2015 à 18h31

j ai une question bete....
si dans quelques mois, lors d un control, on se rend compte q'un des interpelés avait recu un OQTF.. que se passe-t-il?
les forces de l ordre le laissent partir?
circulez rien a voir?

Qaund au MRAP, on aimerait bien qu ils soient aussi agité pour denoncer les mafias qui alienent les ROMS, les clandestins, les "migrants"...
mais non, .. a croire qu'ils en profitent

Ces assos vivent de tout cela...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/11/2015 à 18:33
NAPO a écrit le 03/11/2015 à 18h07

La Préfecture du Rhône devrait éviter de gaspiller du papier en délivrant des "OQTF"" qui ne servent à rien car les personnes concernées n'en font aucun cas et reste sur le territoire.
La solution étant la reconduite d'autorité dans leur pays, mesure jamais mise en oeuvre

Reconduite d'autorité qui ne sert à rien non plus
Ils reviennent aussi vite car c'est bien mieux ici

Signaler Répondre

avatar
tartuffe le 03/11/2015 à 18:31

j ai une question bete....
si dans quelques mois, lors d un control, on se rend compte q'un des interpelés avait recu un OQTF.. que se passe-t-il?
les forces de l ordre le laissent partir?
circulez rien a voir?

Qaund au MRAP, on aimerait bien qu ils soient aussi agité pour denoncer les mafias qui alienent les ROMS, les clandestins, les "migrants"...
mais non, .. a croire qu'ils en profitent

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 03/11/2015 à 18:07

La Préfecture du Rhône devrait éviter de gaspiller du papier en délivrant des "OQTF"" qui ne servent à rien car les personnes concernées n'en font aucun cas et reste sur le territoire.
La solution étant la reconduite d'autorité dans leur pays, mesure jamais mise en oeuvre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.