Villeurbanne : l’ex-petit ami de la femme poignardée présenté au parquet

Villeurbanne : l’ex-petit ami de la femme poignardée présenté au parquet
LyonMag

Une rupture amoureuse douloureuse expliquerait le terrible geste commis par ce trentenaire.

Ce dernier sera présenté au parquet ce mercredi pour violences avec arme. Il est soupçonné d’avoir poignardé son ex-petite amie en pleine rue lundi matin à Villeurbanne alors qu’elle attendait le bus à l’arrêt « Gare de Villeurbanne ».

Au cours de sa garde à vue, ce Tunisien de 32 ans, vivant en France depuis plusieurs années en situation irrégulière, a refusé de s’expliquer. La victime, blessée au mollet et dans le dos, est hors de danger mais a écopé d’une ITT de sept jours.

Tags :

poignardée

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Huilos le 05/11/2015 à 21:54

Jene veus pas mettre de l huile sur le feu, mais.... Si la loi s etait appliquee et qu il avait ete renvoyer en Tunisie, on n en serait pas la...

Signaler Répondre

avatar
mattew le 04/11/2015 à 22:38

Si maintenant on pas le droit de prolonger un peu ses vacances ...

Signaler Répondre

avatar
heureusement le 04/11/2015 à 21:17

Quel commentaire raciste ?? Napo a raison , tunisien en situation irrégulière !! Il n a rien à faire en France !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 04/11/2015 à 16:59
mattew a écrit le 04/11/2015 à 15h43

L'administrateur laisse aisément les com racistes ??????? Je prend contact avec le médiateur Bravo ????

Prenez contact avec qui bon vous semble. Un ressortissant étranger ( tunisien d'après la presse) séjournant irrégulièrement sur le territoire national poignarde une jeune fille. L'expulsion de ce monsieur paraît
évidente .Quel est le rapport avec le racisme SVP ?

Signaler Répondre

avatar
mattew le 04/11/2015 à 15:43

L'administrateur laisse aisément les com racistes ??????? Je prend contact avec le médiateur Bravo ????

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 04/11/2015 à 15:02

Ils vont peut-être avoir le courage de le renvoyer dans son pays.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.