Bordeaux sera bientôt mieux desservie par le TGV que Lyon

Bordeaux sera bientôt mieux desservie par le TGV que Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Dès 2017, il y aura plus de trajets entre Bordeaux et Paris qu'entre Lyon et Paris.

Selon une étude de la Cour des comptes, le trajet Paris-Lyon est le plus fréquenté du réseau... mais aussi le plus rentable. Mais le trajet pourrait perdre ce statut dès 2017 car Lyon pourrait être moins bien desservie que Bordeaux, dont la future ligne à grande vitesse mettra la capitale de l'Aquitaine à 2h05 de Paris, contre 3 heures environ aujourd'hui.

En effet, les arbitrages rendus la semaine dernière par le gouvernement prévoient que dès 2017 les trains entre Paris et Bordeaux effectueront 16,5 trajets directs. Ce sera donc plus que les 15 trajets directs avec Lyon.

X
19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mézières le 10/11/2015 à 12:35
gdunum a écrit le 10/11/2015 à 12h32

Extrait d'un autre média:
"Le concessionnaire Lisea sort les chiffres qui permettent de comparer la future liaison Paris-Bordeaux au nombre de navettes déjà en place entre Paris et Lyon. C'est un fait : Bordeaux est beaucoup moins bien servi."
"Pour Lisea, les chiffres recouvrent souvent des "réalités différentes", mais ce qu'il faut retenir selon le concessionnaire, c'est qu'au niveau des dessertes réelles pour Bordeaux et pour Lyon, la capitale des Gones est nettement mieux servie que Bordeaux, "contrairement aux titres que l'on voit fleurir sans discernement dans certains médias", précise Lisea."

Peut être que Lyon mag pourrait publier un nouvel article avec les bons chiffres svp?
Merci

bonne idée que j'appuie, "gdunum"

Signaler Répondre

avatar
gdunum le 10/11/2015 à 12:32

Extrait d'un autre média:
"Le concessionnaire Lisea sort les chiffres qui permettent de comparer la future liaison Paris-Bordeaux au nombre de navettes déjà en place entre Paris et Lyon. C'est un fait : Bordeaux est beaucoup moins bien servi."
"Pour Lisea, les chiffres recouvrent souvent des "réalités différentes", mais ce qu'il faut retenir selon le concessionnaire, c'est qu'au niveau des dessertes réelles pour Bordeaux et pour Lyon, la capitale des Gones est nettement mieux servie que Bordeaux, "contrairement aux titres que l'on voit fleurir sans discernement dans certains médias", précise Lisea."

Peut être que Lyon mag pourrait publier un nouvel article avec les bons chiffres svp?
Merci

Signaler Répondre

avatar
Mézières le 09/11/2015 à 12:42
gdunum a écrit le 09/11/2015 à 11h40

LYON MAG
vous reprenez une info erronée qui circule depuis une semaine environ et dont l'origine semble être un article des Échos.fr .
Il y aura bien 16.5 AR pour Bordeaux mais toujours 22 pour Lyon intra-muros.
Sur ces 22 AR,seulement 15 sont direct mais les trains s’arrêtant au Creusot desservent quand même Lyon non?. De plus il faut rajouter a ces 22 dessertes les 17 liaisons Paris-Saint-Ex journalières qui desservent AUSSI la métropole.
Au total,se sera 32 trains pour Bordeaux contre plus de 45 pour Lyon qui,en plus,sont des rames duplex...
Bordeaux sera moins bien desservie que Lyon mais aussi que Lille (19 AR) ou Nantes (17AR)
Merci de corriger votre article ou d'en publier un autre avec les chiffres annoncés officiellement par le gouvernement .
Une erreur sur internet se répand comme une trainée de poudre!
Le figaro est allé jusqu’à parler de 32 AR pour bordeaux au lieu des 32 trains....

je vous approuve "gdunum".

Il aurait mieux valu écrire un article de journaliste, comme "Lyonmag" sait pourtant le faire, notamment pour nous parler des dérives des finances locales.

Ici, on parle des dérives de la SNCF qui ne sait plus quel rail prendre, écartelée entre sa mission classique de service public et l'obligation que lui impose Bruxelles d'être une entreprise privée capable de faire des bénéfices, tout en restant "service d'intérêt économique général" (une sorte de Gorafi ou d'usine à gaz, pour ceux qui déchiffrent la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne).

L'article est à refaire, mais quitte à le refaire, autant parler de cette situation ubuesque qui consisterait à "opter pour le TGV" entre Lyon et Bordeaux, donc un parcours à des prix de capitaliste, réservé à une certaine clientèle dorée alors que le Lyon-Vichy-Limoges-Bordeaux encore "en cours de réparation" reste en panne malgré maintes et maintes réclamations des usagers et que l'on ne veut pas avouer la suppression de cette ligne jugée "non-rentable" !

et que dire de cette manière d'équilibrer l'offre des transports entre le train, l'avion, l'automobile, l'autocar dans ce trajet "transversal" qui n'est pas pris seulement que par des ploucs qui ne sont pas forcément là pour "faire des affaires" à Bordeaux et à Paris en ayant, offert par la SNCF en première classe, les dernières annonces du bulletin paroissial des "Echos" !

ll me semblait, qu'en octobre 2013, un comité interministériel des transports avait invalidé la stratégie des "tout-TGV" proposée par la SNCF. Ce n'est déjà plus à jour ?
Pas de doute, il faut revenir au plan "ardente obligation" (général de Gaulle)

Signaler Répondre

avatar
gdunum le 09/11/2015 à 11:40

LYON MAG
vous reprenez une info erronée qui circule depuis une semaine environ et dont l'origine semble être un article des Échos.fr .
Il y aura bien 16.5 AR pour Bordeaux mais toujours 22 pour Lyon intra-muros.
Sur ces 22 AR,seulement 15 sont direct mais les trains s’arrêtant au Creusot desservent quand même Lyon non?. De plus il faut rajouter a ces 22 dessertes les 17 liaisons Paris-Saint-Ex journalières qui desservent AUSSI la métropole.
Au total,se sera 32 trains pour Bordeaux contre plus de 45 pour Lyon qui,en plus,sont des rames duplex...
Bordeaux sera moins bien desservie que Lyon mais aussi que Lille (19 AR) ou Nantes (17AR)
Merci de corriger votre article ou d'en publier un autre avec les chiffres annoncés officiellement par le gouvernement .
Une erreur sur internet se répand comme une trainée de poudre!
Le figaro est allé jusqu’à parler de 32 AR pour bordeaux au lieu des 32 trains....

Signaler Répondre

avatar
fabrice le 09/11/2015 à 10:30

Le nombre plus important de relations entre Paris et Bordeaux se justifie peut-être par le fait qu'une grande proportions de ces trains feront ce que l'on appelle communément du "cabotage", c'est à dire qu'ils desserviront les gares intermédiaires du parcours.
Et oui, en effet, entre Paris et Bordeaux, ce n'est pas comparable à ce que l'on trouve entre Paris et Lyon ! Le nombre de train directs en 02h05 sans arrêts entre Paris et Bordeaux devrait être moindre... et à réellement comparer avec la relation Paris Lyon... De plus les TGV Paris Lyon, à l'exception de ceux qui vont jusqu'à St Etienne, ne dépassent pas la seule ville de Lyon, quand les trains qui desserviront Bordeaux seront ceux qui iront à Irun, Arcachon, Tarbes et Toulouse.
Bref article sans fond, sans intérêt, un simple raccourci.

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 09/11/2015 à 08:17

il y aurait une ligne tcl normale au prix du ticket pour aller l'aroport, la saturation n'existerait plus, la gare Part dieu n'aurait mme pas besoin d'tre agrandie...

Signaler Répondre

avatar
fazer1k le 09/11/2015 à 08:14

preuve que Jupp et Hollande sont de grands amis.

Signaler Répondre

avatar
nov le 08/11/2015 à 23:19

Question : Lyon est desservie par des rames Duplex, et Bordeaux ?

Signaler Répondre

avatar
bof le 08/11/2015 à 20:28

on s en fout !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/11/2015 à 16:01

Par contre Lyon Bordeaux ( ou l'inverse) il faut passer par Paris..

Signaler Répondre

avatar
moi le 08/11/2015 à 14:44

ce qui doit être sous entendu mais n'est pas abordé, c'est que cela va être un gouffre financier pour la sncf

Signaler Répondre

avatar
philenice le 08/11/2015 à 12:52

article sans aucun intérêt

Signaler Répondre

avatar
AlaindeLoin le 08/11/2015 à 12:01
Roncho a écrit le 08/11/2015 à 08h31

Et alors?......

D'accord avec lyon6969, Bordeaux ça reste une ville de taille très moyenne comparée à Lyon qui se développe, ou de plus en plus de monde vient habiter, comme le dit très bien "lyon6969", les TGV sont bondés aux heures de pointe, sans compter les retards, et j'en passe… Mais tout cela est normal, Lyon, tout le monde s'en fout….

Signaler Répondre

avatar
lavive le 08/11/2015 à 11:45

" on aimerai bien en avoir plus de TGV afin qu'ils soient moins bondés tout les jours !!!!"

Sauf erreur, tout le monde est assis dans un TGV, dire qu'il est bondé, c'est dire qu'il est rempli, c'est à dire qu'il est efficace: faire circuler un TGV vide serait stupide. Si les TGV Paris Bordeaux circulent à vide, leur nombre sera réduit non?

Signaler Répondre

avatar
Porquetevas le 08/11/2015 à 11:26

What else ?

Signaler Répondre

avatar
Météore le 08/11/2015 à 11:13

Le problème c'est la saturation du réseau ferroviaire à Lyon, qui ne permet pas de créer de trajet supplémentaire.

Signaler Répondre

avatar
lion le 08/11/2015 à 11:12

Certainement que le maire de Bordeaux a su convaincre la SNCF de gonfler le nombre de rames entre Paris et Bordeaux, bien mieux que notre maire qui ne sait faire de la com que dans "l'international", enfin dit-il, et le national commence à en souffrir.
Et si on demandait à notre maire de vrais explications ?

Signaler Répondre

avatar
lyon6969 le 08/11/2015 à 10:24

@Roncho A Tu dis et "alors??" Bien ce n'est pas normal !!! Bordeaux est après Lyon et on aimerai bien en avoir plus de TGV afin qu'ils soient moins bondés tout les jours !!!!

Signaler Répondre

avatar
Roncho le 08/11/2015 à 08:31

Et alors?......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.