Cinq ans de prison avec sursis pour un désenvoutement qui avait mal tourné à Lyon

Cinq ans de prison avec sursis pour un désenvoutement qui avait mal tourné à Lyon
LyonMag.com

Deux femmes ont été condamnées à cinq ans de prison avec sursis, ce jeudi, par la cour d’Assises du Rhône.

Les deux accusées étaient jugées depuis mardi pour pour violences en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner et risquaient vingt ans de réclusion criminelle.

Les faits remontaient à 2007. L’une des accusées pensait sa mère possédée par un esprit malin et a fait appel à une amie, qu'elle avait rencontrée à l'hôpital, pour la désenvouter. La victime, âgée de 77 ans, succombera d’un œdème cérébral consécutif à une asphyxie par suffocation. Autrement dit, la sexagénaire était morte étouffée par un sac plastique.

En se prononçant pour des peines avec sursis, les jurés ont été plus cléments que le parquet. L’avocat général avait requis un et deux ans de prison ferme à l’encontre des deux femmes.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mouai le 04/12/2015 à 18:17

Belle jurisprudence!
Quand on dit que la justice c est nimporte quoi.... Ce n est pas une blague!!

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 04/12/2015 à 11:13

1 et 2 ans pour meutre c'est pas cher paye!!! pauvre femme !!!!mourir avec un sac pastique sur la tete,la fille doit payer pour ses conneries!!!!20 ans de tole!!!

Signaler Répondre

avatar
J j t le 04/12/2015 à 08:32

A t on le droit de tuer quelqu'un sous prête que de désenvoutèrent les hommes sont ils assez bête pour croire à toutes ces conneries au xx1 siècles et que la justice accorde le sursis alors que 1personne et morte

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.