Rhône : le vigneron qui avait refusé de traiter ses vignes a été relaxé

Rhône : le vigneron qui avait refusé de traiter ses vignes a été relaxé
LyonMag

Le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône a dévoilé un jugement lourd de sens pour l'avenir ce mardi.

En relaxant Thibault Liger-Belair, le vigneron qui avait refusé de traiter ses vignes rhodaniennes contre la flavescence dorée malgré un arrêté préfectoral, la justice a souligné une aberration administrative.

Il faut dire que l'arrêté avait été émis en Saône-et-Loire mais que l'infraction avait été constatée dans le Rhône ; les vignes de Thibault Liger-Belair s'étendant sur les deux départements.

Le parquet a désormais 10 jours pour faire appel.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.