Buffet de mariage détruit dans le Beaujolais : jusqu’à 30 mois de prison requis contre les ultras stéphanois

Buffet de mariage détruit dans le Beaujolais : jusqu’à 30 mois de prison requis contre les ultras stéphanois
photo d'illustration - Lyonmag.com

Des peines allant jusqu’à 30 mois de prison ferme ont été requises ce mercredi soir à l’encontre de 10 supporters stéphanois.

Tous étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Villefranche pour avoir saccagé un mariage, dans un château de Denicé en septembre dernier. Les ultras stéphanois, déjà connus de la police pour certains, pensaient viser un supporter de l’OL, mais s’étaient trompés de mariage.

Ce mercredi, le parquet a requis la relaxe à l’encontre d’un prévenu, ainsi que des peines allant des peines allant de 18 mois de prison dont six avec sursis à un an avec sursis ont été retenues contre huit co-prévenus.

Enfin, l’un des supporters, déjà condamné pour des faits de hooliganisme en Italie, risque lui trois ans de prison dont 6 mois avec sursis.

Le jugement doit tomber dans les heures qui viennent.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
melenchon le 06/01/2016 à 19:13

déjà connus de la police et seulement 30 mois requis. Il fallait demander 30 ans car si ils ont récidivé une fois ils récidiveront encore dans 30 mois. Et qui sera les victimes encore une fois ? Nous.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.