Des armes saisies chez l'ancien militaire qui voulait attaquer la mosquée de Vénissieux

Des armes saisies chez l'ancien militaire qui voulait attaquer la mosquée de Vénissieux
L'individu était sergent dans l'armée de l'air au Mont-Verdun - LyonMag

Mercredi, des perquisitions administratives se sont déroulées en Gironde.

Deux hommes, un père et son fils, étaient visés. Selon le préfet Simon Bertoux, 28 armes et 12 500 munitions ont été retrouvées au domicile du père à Belin-Béliet. Tandis que le fils gardait chez lui à Libourne trois armes longues et 300 munitions. Trois autres armes ont été saisies chez la compagne de ce dernier.


Le fils est connu pour appartenir à la mouvance ultra-droite. Il avait été condamné en octobre 2014 à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis pour avoir lancé un cocktail molotov sur la mosquée de Libourne en 2012.

Il fait aujourd'hui l'objet d'un contrôle judiciaire l'obligeant à se présenter quotidiennement au commissariat. Il devrait être jugé en février. Le père a été libéré sans passer devant le parquet.

Cet ancien militaire de la base du Mont-Verdun dans le Rhône était également connu à Lyon pour avoir projeté de tirer sur la mosquée de Vénissieux le jour de la fin du ramadan en 2013. Agé de 26 ans aujourd'hui, il avait été jugé pour ces faits et avait obtenu un non-lieu, y compris en appel car il s'était rétracté avant d'agir.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zeus le 23/01/2016 à 19:33

il faut utiliser l'etat d'urgence pour perquisitionner tous les militaires. On trouverait des choses.

Signaler Répondre

avatar
Alex Nanard le 23/01/2016 à 14:51

Bonjour,
En tant qu'ancien militaire de cette base, je tenais à vous informer de mon mécontentement et de celui de mes collègue concernant cet article. En effet, la photo choisie désigne une spécialité bien particulière totalement étrangère à cette affaire. Merci donc de ne pas l'affilier à cette histoire par respect pour nous. De plus, merci d'indiquer qu'il s'agit bien d'un ANCIEN militaire lié à l'extrême droite ce qui ne représente absolument pas l'armée. Merci donc de bien choisir les termes employés afin de ne pas ternir gratuitement l'image de l'armée. Pour info, cette personne avait déjà été jugée en 92, cela fait longtemps qu'elle n'est plus militaire.
Merci pour votre attention et pour vos corrections.
Cordialment

Signaler Répondre

avatar
Laule le 22/01/2016 à 15:37
Dietrich a écrit le 22/01/2016 à 15h14

Laule a écrit le 22/01/2016 à 14h29

oui vous voyez que finalement les antifas ont la solution !

Les antifas qui soutiennent l'islamisme ( actuel fascisme menaçant nos
libertés) sont en réalité les vrais fascistes

les antifas combattent le fascisme sous toutes ses formes, ce ne sont donc pas des gauchistes mais des militants pour la liberté

vous vous trompez d'adevrsaire

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 22/01/2016 à 15:14

Laule a écrit le 22/01/2016 à 14h29

oui vous voyez que finalement les antifas ont la solution !

Les antifas qui soutiennent l'islamisme ( actuel fascisme menaçant nos
libertés) sont en réalité les vrais fascistes

Signaler Répondre

avatar
Ali Diaw le 22/01/2016 à 15:05
Laule a écrit le 22/01/2016 à 14h29

oui vous voyez que finalement les antifas ont la solution !

Vous ne savez donc pas lire.
Je mets au même niveau de dangerosité pour l'humanité le gauchisme donc les antifas, l'extrême droite et l'islamisme.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 22/01/2016 à 14:29
Ali Diaw a écrit le 22/01/2016 à 13h53

Extrême droite, gauchisme et islamisme sont le Sida de l'humanité.
Je confirme.

oui vous voyez que finalement les antifas ont la solution !

Signaler Répondre

avatar
Ali Diaw le 22/01/2016 à 13:53
Laule a écrit le 21/01/2016 à 15h25

Et donc tu me rétorquerais que l'extrême droite est incompatible avec le vivre ensemble ?

j'attends :))

Extrême droite, gauchisme et islamisme sont le Sida de l'humanité.
Je confirme.

Signaler Répondre

avatar
Barrès le 22/01/2016 à 13:42

Et oui des djihadistes d'extrême droite existe aussi en France!!!

Signaler Répondre

avatar
Laule le 21/01/2016 à 15:25
Ali Diaw a écrit le 21/01/2016 à 12h07

Si l'on appliquait dans le cas présent ta même logique d'intégrislamogauchiste à l'extrême droite, on dirait donc de ne pas faire d'amalgames parce que l'extrême droite c'est une politique de paix et d'amour.
Là je te vois sauter de ton siège, saches que cela nous fait la même chose quand on te lit nous affirmer que l'islam est paix et amour.

Et donc tu me rétorquerais que l'extrême droite est incompatible avec le vivre ensemble ?

j'attends :))

Signaler Répondre

avatar
incroyable le 21/01/2016 à 15:00

pas d'amalgames surtout

Signaler Répondre

avatar
Ali Diaw le 21/01/2016 à 12:07
Laule a écrit le 21/01/2016 à 10h38

Ces individus sont une menace sérieuse pour la france, à déchoir de nationalité rapidement

Si l'on appliquait dans le cas présent ta même logique d'intégrislamogauchiste à l'extrême droite, on dirait donc de ne pas faire d'amalgames parce que l'extrême droite c'est une politique de paix et d'amour.
Là je te vois sauter de ton siège, saches que cela nous fait la même chose quand on te lit nous affirmer que l'islam est paix et amour.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 21/01/2016 à 11:49
alala a écrit le 21/01/2016 à 11h28

Bizarre cette Fois si nous ne lisons pas le mot "Attentat"... Simplement d'un projet avorté comme dis dans l'article !!! Alala

il s'agissait pourtant bien d'un projet d'attentat

Signaler Répondre

avatar
alala le 21/01/2016 à 11:28

Bizarre cette Fois si nous ne lisons pas le mot "Attentat"... Simplement d'un projet avorté comme dis dans l'article !!! Alala

Signaler Répondre

avatar
Tricolore le 21/01/2016 à 11:07

C'est plutôt un résistant

Signaler Répondre

avatar
Laule le 21/01/2016 à 10:38

Ces individus sont une menace sérieuse pour la france, à déchoir de nationalité rapidement

Signaler Répondre

avatar
Fautledire le 21/01/2016 à 10:23

Ah un jihadiste catholique surtout pas d'amalgames

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.