Nouveau go-fast intercepté par la BRI de Lyon

Nouveau go-fast intercepté par la BRI de Lyon
photo d'illustration - LyonMag.com

Ils ne chôment pas en ce moment. Les hommes de la BRI de Lyon ont de nouveau intercepté un go-fast ce vendredi matin.

Trois jours après avoir saisi plus d’une tonne de cannabis dans le Nord-Isère, les policiers ont interpellé deux hommes, qui circulaient à bord de deux berlines, et qui revenaient d’Espagne. Les deux individus ont été repérés à hauteur de Valence, dans la Drôme.

Plusieurs kilos d’herbe de cannabis, destinés à alimenter le marché rhônalpin, ont été saisis.

C’est la DIPJ de Lyon qui est en charge de l’enquête.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LM le 06/02/2016 à 11:28
Mitodedroite a écrit le 05/02/2016 à 15h10

Quelle coïncidence, depuis l'état d'urgence et la démission de Taubira, plus de voyous arrêtés et des peines plus lourdes.

Ça a déjà été relevé mais cela vaut peut-être la peine de le faire plus explicitement. Faire des statistiques (et encore, j'imagine qu'il s'agit de statistiques au doigt mouillé, sans faire de test voire sans compter !) en se basant non sur le nombre de faits mais sur le nombre de faits relayés par la presse n'a absolument aucun sens !

Par ailleurs, si vous faites références aux critiques récentes les plus répandues sur l'état d'urgence, notez qu'elles étaient liées au fait qu'il était peut-être utilisé hors de son cadre (c'était une question de légalité ; la loi c'est important non ?).

Signaler Répondre

avatar
free france le 05/02/2016 à 18:36

LE PROCES DE NEYRET APRROCHE !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
umour le 05/02/2016 à 15:54
Mitodedroite a écrit le 05/02/2016 à 15h10

Quelle coïncidence, depuis l'état d'urgence et la démission de Taubira, plus de voyous arrêtés et des peines plus lourdes.

vous tenez la comptabilité dans la rubrique fait divers ? on a le droit de se moquer ?

Signaler Répondre

avatar
Mitodedroite le 05/02/2016 à 15:10

Quelle coïncidence, depuis l'état d'urgence et la démission de Taubira, plus de voyous arrêtés et des peines plus lourdes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.