La Saint-Valentin se termine à coup de couteau près de Lyon

La Saint-Valentin se termine à coup de couteau près de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, une jeune femme était jugée devant le tribunal correctionnel de Lyon.

Samedi, elle s'était disputée avec son compagnon, puis s'était réfugiée chez un ami policier.


En revenant le lendemain, jour de Saint-Valentin, à son domicile de la rue Jean-Claude Vivant à Villeurbanne, une nouvelle confrontation éclate. Le ton monte, le téléphone de l'apprentie coiffeuse vole et l'homme s'oppose à son départ précipité en bloquant la porte.


C'est là qu'il reçoit un coup de couteau à l'épaule gauche, une agression qui lui vaudra 21 jours d'ITT.

La jeune Villeurbannaise a finalement écopé de 6 mois de prison dont 4 avec sursis. Sa peine ferme sera aménagée.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 18/02/2016 à 13:04

Je vais de ce pas battre ma femme (miss France 2014) et si on me cherche des noises je dirai que c'est elle qui a commencé. Les gens me croiront, puisque je l'aurai battu. On bat pas sa femme pour rien apres tout

Signaler Répondre

avatar
laurya le 18/02/2016 à 11:09

Elle s est défendu !!

Signaler Répondre

avatar
Le Doc & Difool le 18/02/2016 à 10:49
CARIOCA a écrit le 18/02/2016 à 10h18

J'espère que c'est vos propos sont du second degré...

ça c'est mon Zeus Difool... Son corps change et il s'interroge : c'est normal, il ne faut pas lui en vouloir.

Signaler Répondre

avatar
CARIOCA le 18/02/2016 à 10:18
zeus. a écrit le 18/02/2016 à 09h54

marre des gens qui accusent les hommes. En attendant on ne voit jamais de femmes battues dans les faits divers mais toujours des hommes abattus a coup de fusil par leur femme ou poignardés.

J'espère que c'est vos propos sont du second degré...

Signaler Répondre

avatar
CARIOCA le 18/02/2016 à 10:10
mitterand 2017 a écrit le 18/02/2016 à 10h02

elle n'a pas été obligée de se refugier, elle dit qu'elle a été. C'est pas pareil.
La seule chose certaine est qu'elle l'a planté.

Ne cherchez pas des excuses à cet homme.Moi je pense qu'elle ne l'a pas planté pour le plaisir. Il s'agit encore tout simplement de violences faites aux femmes, et lorsqu'une en arrive à cette extrémité, ce n'est que par autodéfense, et parce que poussé à bout et désespérée.

Signaler Répondre

avatar
CARIOCA le 18/02/2016 à 10:05
suara a écrit le 18/02/2016 à 09h45

Qui a été obligé de se réfugier chez son ami policier ? Elle ou Lui ?

Qui a empêché l'autre de sortir de quitter l'appartement?... Je ne plaindrai jamais un homme oppressant une femme. L'homme a toujours la capacité physique de se défendre, pas une femme.

Signaler Répondre

avatar
mitterand 2017 le 18/02/2016 à 10:02

elle n'a pas été obligée de se refugier, elle dit qu'elle a été. C'est pas pareil.
La seule chose certaine est qu'elle l'a planté.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 18/02/2016 à 09:54

marre des gens qui accusent les hommes. En attendant on ne voit jamais de femmes battues dans les faits divers mais toujours des hommes abattus a coup de fusil par leur femme ou poignardés.

Signaler Répondre

avatar
suara le 18/02/2016 à 09:45

Qui a été obligé de se réfugier chez son ami policier ? Elle ou Lui ?

Signaler Répondre

avatar
CARIOCA le 18/02/2016 à 08:56
Zeus. a écrit le 18/02/2016 à 08h30

Marre de la violence des femmes sur les hommes.

Je me demande surtout quelles horreurs a dû faire vivre cet homme à cette pauvre fille pour qu'elle en arrive à ce point, plutôt non?...Les femmes encaissent beaucoup, jusqu'à ce que ça explose! A bon entendeur...

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 18/02/2016 à 08:30

Marre de la violence des femmes sur les hommes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.