Nord-Isère : un homme fiché S interpellé, des armes et des faux passeports saisis à son domicile

Nord-Isère : un homme fiché S interpellé, des armes et des faux passeports saisis à son domicile
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un homme âgé d’une quarantaine d’années a été interpellé par le RAID, la semaine dernière à Crémieu, dans le Nord-Isère.

A son domicile, les enquêteurs de la Direction zonale de la police aux frontières de Lyon ont saisi une arme de poing, des munitions ainsi que de faux passeports.

L’homme, qui faisait l’objet d’une fiche S, était suivi pour radicalisation, et est soupçonné de participer à une filière de faux passeports en lien avec la Belgique.

Selon le Dauphiné Libéré, le quadragénaire, qui a été interpellé dans le cadre d’une commission rogatoire d’un juge d’instruction lyonnais, a été écroué à l’issue de sa garde à vue.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 02/03/2016 à 09:07

POUR LA MAJORITÉ DES POSTS vous l'avez raison ON EST FOUTU ET LE CANCER MÉTASTASE. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Le cachotier le 01/03/2016 à 21:56

Moi,l'état d'urgence ne me gêne pas.... Manifestement,ce n'est pas le cas pour certains.... Ont-ils quelque chose à cacher ou autre.....?

Signaler Répondre

avatar
Ouste ! le 01/03/2016 à 17:44
trop tard a écrit le 01/03/2016 à 17h04

De gré ou (et) de force le grand remplacement se fera.

Nous serons bientôt minoritaires et , donc, obligés de mourir ou nous incliner (ce que font déjà nos politiques).

Que l'on en prenne quelques dizaines ne change rien.

Préparez votre sac et ouste ! Notre France n'a pas besoin de petites gens recroquevillées et intolérantes comme vous.

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 01/03/2016 à 17:35

Quand je vois certains commentaires, je me demande ou va la France, les citoyens n'ont pas besoin de savoir au jour le jour qui est arrêté, etc...il est facile de comprendre que les services spéciaux et de renseignements, s'ils les arrêtent essaient aussi de voir s'il y a des complices... et certains commentateurs devraient proposer leurs services puisqu'ils sont si malins....!! quant au cancer islamiste ...lamentable, c'est vrai qu'il y a un problème mais tous ne sont pas des islamistes, il faut réfléchir un peu cela va devenir intenable de soupçonner tout le monde....

Signaler Répondre

avatar
laule le 01/03/2016 à 17:22
Laule a écrit le 01/03/2016 à 16h59

A votre avis, pour ne pas entraver le travail de la police/justice par exemple ? et traquer d'autres complices éventuels ?

à se croire plus malin que le services spécialisés, on devient vite ridicule

Sauf que vous, vous affirmez alors que je pose une question !

Dans le registre du ridicule et de la stupidité à l'état brut, c'est vrai je le reconnait, vous pouvez donner des leçons !

Vous croyez sérieusement que ce type d'interpellation, peut passer inaperçue sur le terrain et par le fait, ne pas remonter aux oreilles des complices de ce terroriste ?

Vous méconnaissez aussi, le travail préalable d'investigation et collecte d'informations des forces de l'ordre...

Continuez de gober n'importe quoi, vous ne pouvez faire autrement.

Signaler Répondre

avatar
trop tard le 01/03/2016 à 17:04

De gré ou (et) de force le grand remplacement se fera.

Nous serons bientôt minoritaires et , donc, obligés de mourir ou nous incliner (ce que font déjà nos politiques).

Que l'on en prenne quelques dizaines ne change rien.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 01/03/2016 à 16:59
Cancer islamiste. a écrit le 01/03/2016 à 16h53

Ce terroriste islamiste a été interpellé mardi 23 février.

Pourquoi l'information n'est rendue publique que 8 jours plus tard ??

Sur le fond, ces interpellations sont en cohérence avec tous les indicateurs et cartographie de l'implantation des salafistes en France.

Quels sont les partis politique, leurs dirigeants, élus et leurs électeurs qui ont fermer les yeux, voir collaborer a ce cancer islamiste ?

2017 sera ou ne sera pas, l'année du début de la chimiothérapie.

A votre avis, pour ne pas entraver le travail de la police/justice par exemple ? et traquer d'autres complices éventuels ?

à se croire plus malin que le services spécialisés, on devient vite ridicule

Signaler Répondre

avatar
heureusement le 01/03/2016 à 16:57

Déchéance de la nationalité si bien sûr il est français !!

Signaler Répondre

avatar
Cancer islamiste. le 01/03/2016 à 16:53

Ce terroriste islamiste a été interpellé mardi 23 février.

Pourquoi l'information n'est rendue publique que 8 jours plus tard ??

Sur le fond, ces interpellations sont en cohérence avec tous les indicateurs et cartographie de l'implantation des salafistes en France.

Quels sont les partis politique, leurs dirigeants, élus et leurs électeurs qui ont fermer les yeux, voir collaborer a ce cancer islamiste ?

2017 sera ou ne sera pas, l'année du début de la chimiothérapie.

Signaler Répondre

avatar
Criminels obs le 01/03/2016 à 15:10

Un ennemi de moins. Parfait.

Signaler Répondre

avatar
Des Salafistes à Crémieu? le 01/03/2016 à 15:07

C'est bien sur le plateau de Crémieu que des salafistes veulent ouvrir une école confessionnelle?
Moi qui pensais qu'on y trouvait que des champignons.

Signaler Répondre

avatar
LE MUR le 01/03/2016 à 14:43
Post monétaire a écrit le 01/03/2016 à 13h20

Comme quoi, pas besoin de "loi d'exception". Quand la justice a les moyens financiers de faire son métier, il n'y a pas de problème.
Mais encore et toujours ce problème de fric, boulet pour l'humanité.
(A noter, la France est l'un des pires pays d'Europe pour ce qui est du financement de la Justice. Et ceci ne date pas d'hier ni d'avant hier).

La justice peut manquer de moyens pour les dossiers courants. Pour ce genre de dossiers il me semble que c'est surtout un manque de volonté politique qui primait...

Par ailleurs l'homme a été interpellé sur commission rogatoire du juge d'instruction... Mais le juge d'instruction n'est là, comme son nom l'indique, que pour l'instruction du dossier, et nul ne sait quelle sera la sanction lorsque le prévenu sera jugé.... Et cette sanction ne dépendra pas des "moyens financiers"...
Quand on connait les coulisses et la guerre fratricide que mènent les juges contre l'état qui essaie tant bien que mal de restaurer depuis novembre 2015 son autorité perdue, on ne peut vraiment pas parler de manque de moyens dans ce genre de dossier.... mais plutôt de combat politique entre la république des juges et l'état....

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 01/03/2016 à 13:55

Dire que des inconscients, des irresponsables criminels
manifestent et défilent contre l'Etat d'Urgence.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 01/03/2016 à 13:20

Comme quoi, pas besoin de "loi d'exception". Quand la justice a les moyens financiers de faire son métier, il n'y a pas de problème.
Mais encore et toujours ce problème de fric, boulet pour l'humanité.
(A noter, la France est l'un des pires pays d'Europe pour ce qui est du financement de la Justice. Et ceci ne date pas d'hier ni d'avant hier).

Signaler Répondre

avatar
Laule le 01/03/2016 à 12:49

Bravo aux forces de l'ordre et au renseignement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.