Les violeurs de l'auto-stoppeuse lourdement condamnés

Hamed Baiche et Medhi Ben Fredj, qui avaient dépouillé un couple d'auto-stoppeurs à Saint-Priest en novembre 2005 avant de violer la jeune femme en lui imposant une fellation, ont été condamnés vendredi par la cour d'assises du Rhône, à respectivement 15 ans et 8 ans de prison. Des peines inférieures au réquisitoire du procureur de la République, qui avait demandé 10 et 18 ans de prison.
La différence de traitement s'explique par le lourd casier judiciaire de Hamed Baiche, mais aussi parce que c'est lui qui tenait l'arme.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.