Les Bad Gones promettent "le service minimum" pour le premier match de l'OL cette saison au Grand Stade

Les Bad Gones promettent "le service minimum" pour le premier match de l'OL cette saison au Grand Stade
LyonMag

La saison débute mal pour le Parc OL.

Ce dimanche, à l'occasion de la réception du Benfica Lisbonne pour le dernier match amical de l'été, les Bad Gones ont promis d'assurer "le service minimum".

Dans un communiqué, les supporters du Virage Nord expliquent pourtant que l'OL a décidé de faire des efforts sur les prix des abonnements et des déplacements. C'est le cas par exemple pour le trophée des champions en Autriche face au PSG, le club lyonnais a proposé un tarif à 50 euros aux abonnés.

Mais les Bad Gones regrettent de ne pas avoir obtenu de rabais pour la confrontation face au Benfica, qui sera disponible à partir de 9 euros dans les kops. "Nous ne pouvons que regretter la démesure tarifaire mise en place, qui risque d'avoir lieu devant un faible nombre de supporters, rebutés par un prix excessif pour un simple match amical de pré-saison", argumentent les supporters.

De son côté, l'OL attend 20 000 personnes au Parc OL dimanche.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lou le 29/07/2016 à 15:18

@looser: et à 15h15, je vérifie mes mails avant d'aller au bord de l'eau. Faites en autant, ça vous détendra :)

Signaler Répondre

avatar
looser le 29/07/2016 à 13:58
Lou a écrit le 29/07/2016 à 13h09

Ce matin, il y avait plein de gamins sur la petite tribune du centre d'entrainement, pour voir l'OL s'entrainer. Et z'étaient drôlement contents les mômes !

et à 13h09, y avait la louloute de jérôme derrière son clavier qui assurait le service après vente de ce stade de la honte.
Sacré Sturla !!
La loose toujours en arrière garde, mais bien en arrière...

Signaler Répondre

avatar
David B. le 29/07/2016 à 13:22
Post monétaire a écrit le 29/07/2016 à 12h34

Oui mais ils ont le wifi dans le stade !
La connexion sans fil remplace-t-elle les connexions neuronales ?

Et vous, avez-vous le wifi chez vous ?
Comment êtes-vous sur internet pour poster du matin au soir ?
Avec vos connexions neuronales ?

Signaler Répondre

avatar
Lou le 29/07/2016 à 13:09

Ce matin, il y avait plein de gamins sur la petite tribune du centre d'entrainement, pour voir l'OL s'entrainer. Et z'étaient drôlement contents les mômes !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 29/07/2016 à 12:34
bêbêbê, les moutons sous la bâche a écrit le 28/07/2016 à 22h36

double munition :
les supporters locaux ont déjà payé 300 millions par leurs impots pour ce stade
et en plus, le "petit capitaliste" coté en bourse gonfle les prix

ils croient faire partie d'un club, alors qu'ils n'en sont que le fonds de commerce que "l'autre" va bientôt céder sans aucun scrupule

Oui mais ils ont le wifi dans le stade !
La connexion sans fil remplace-t-elle les connexions neuronales ?

Signaler Répondre

avatar
QuiNeRaquePasNestPasBadGone le 29/07/2016 à 11:38

Comme si un club de supporter avait un quelconque pouvoir pour définir le prix de la billetterie: une belle blague ! Et l'ami supporter, si tu l'aimes pas l'OL, tu la quittes . Tu va plus au stade, et comme ça tu seras cohérent. Et d'autres iront à ta place se faire plaisir avec un beau spectacle. Sauf que, sauf que, t'as pas grand chose d'autre à faire dans ta chouette vie. Donc , quelque soit le prix , tu vas payer. Mais chut, ce n'est pas politiquement correct de dire ce genre de réalité. Et contre toute attente , et sans même t'en rendre compte, tu adores le politiquement correct.

Signaler Répondre

avatar
bêbêbê, les moutons sous la bâche le 28/07/2016 à 22:36

double munition :
les supporters locaux ont déjà payé 300 millions par leurs impots pour ce stade
et en plus, le "petit capitaliste" coté en bourse gonfle les prix

ils croient faire partie d'un club, alors qu'ils n'en sont que le fonds de commerce que "l'autre" va bientôt céder sans aucun scrupule

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.