Il n'avait pas le droit d'être dans le Rhône, il ameute des jeunes pour éviter d'être interpellé

Il n'avait pas le droit d'être dans le Rhône, il ameute des jeunes pour éviter d'être interpellé
Photo d'illustration - LyonMag

Un équipage de la Bac a eu du mal à interpeller un jeune homme de 19 ans mercredi soir.

Repéré rue Challemel Lacour dans le 7e arrondissement de Lyon, ce dernier n'avait pas le droit de paraître dans le département du Rhône et a donc pris la fuite lorsqu'il a aperçu les policiers. Rattrapé, il incitait les jeunes d'un quartier à l'aider. Puis il frappait les fonctionnaires qui tentaient de l'arrêter.

L'enquête se poursuit.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dame Patronesse le 26/08/2016 à 08:29
laule a écrit le 25/08/2016 à 14h52

ils ont moins de mal à faire les cowboys pour interpeller un passant qui n'a rien fait !

un passant gentil et innocent qui vous remercie de le prendre sous votre aisselle protectrice.... "un passant" qui est à vos yeux forcément victime de notre société, victime de "cow boys" et que vous que vous souhaitez défendre pour satisfaire votre petit égo de bourgeois(e) dominant devant se disculper... Car ce "passant" en tant que victime, n'a forcément aucune responsabilité !...

Quelle condescendance ! (le plus insupportable des racismes au fond, car finalement le plus méprisant...)

Bonne journée chère Dame Patronesse du net.

Signaler Répondre

avatar
laule le 25/08/2016 à 14:52
COLOM a écrit le 25/08/2016 à 14h33

Ca a été difficile, mais ils l'ont eu ! Bravo la BAC

ils ont moins de mal à faire les cowboys pour interpeller un passant qui n'a rien fait !

Signaler Répondre

avatar
COLOM le 25/08/2016 à 14:33

Ca a été difficile, mais ils l'ont eu ! Bravo la BAC

Signaler Répondre

avatar
EDWY PLEIN D'EGO le 25/08/2016 à 10:17

Oui mais l'équipe de la BAC a t-elle respectée le vouvoiement ? C'est la seule chose qui compte !

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.. le 25/08/2016 à 10:13

Ils ne reculent devant rien, ces "chances pour la France" sont une plaie et un vecteur de discorde.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.