Plan de licenciements chez Philips : un comité d’entreprise extraordinaire ce mardi

Plan de licenciements chez Philips : un comité d’entreprise extraordinaire ce mardi
Philips - DR

Un comité d’entreprise extraordinaire se déroule ce mardi chez Philips pour décider du sort des deux usines françaises du groupe, à Miribel, dans l’Ain, et à Lamotte-Beuvron, dans le Loir-et-Cher.

Philips entend délocaliser une partie de son unité de fabrication spécialisée dans l’éclairage public, vers l’Espagne et l’Europe de l’Est.

Dans l’usine, située près de Lyon, 142 postes sont menacés sur 260, tandis que le site du Loir-et-Cher pourrait fermer ses portes.

Les salariés ont lancé une page Facebook pour sensibiliser le grand public, en publiant notamment une vidéo déjà visionnée 23 000 fois.

Tags :

Philips

Miribel

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jms69 le 06/09/2016 à 19:55
Sakura a écrit le 06/09/2016 à 17h15

A quand un article sur toutes les autres salariés qui sont licenciés dans le plus grand anonymat car ne faisant pas partis d'entreprises connues . et qui statistiquement sur une année sont plus nombreux que ces 142 personnes qui vont perdre leur boulot et ce sans aucune aide de syndicat pour les défendre ..

c est tout les jours dans les journaux 140 chez philips 150 chez rugier chaponost la semaine derniere , il n y as plus rien a faire c est trop tard
seul dans les salons de l elisé et matignon que tout est bleu

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 06/09/2016 à 17:15

A quand un article sur toutes les autres salariés qui sont licenciés dans le plus grand anonymat car ne faisant pas partis d'entreprises connues . et qui statistiquement sur une année sont plus nombreux que ces 142 personnes qui vont perdre leur boulot et ce sans aucune aide de syndicat pour les défendre ..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.