Après les JO, les salles de boxe lyonnaises font le plein

Après les JO, les salles de boxe lyonnaises font le plein
Photo d'illustration - DR

Grâce aux performances des Français dans les épreuves de boxe aux Jeux de Rio, de nouveau licenciés s’inscrivent dans les salles lyonnaises.

La rentrée est l’occasion de débuter de nouvelles activités. Et cette année le sport plébiscité est notamment la boxe. A Lyon, au Club du Rhône Rue de l'Épée dans le 3e arrondissement, l’effet post-JO a été ressenti.

En effet, pour Maxime Berthet le gérant associé du Club du Rhône, "beaucoup voyaient ça comme un sport violent ou autre, mais à travers les jeux, on a vu des champions qui s’exprimaient très très bien avec un niveau intellectuel assez élevé. C’est peut-être cela qui donne envie à une nouvelle clientèle, notamment un peu bourgeoise, de pratiquer ces sports".

Au-delà de cet effet médiatique, Maxime Berthet estime aussi que le concept des salles low-cost plait de moins en moins : "de simplement tirer sur un rameur, tout seul, ça ne plait plus. Aujourd’hui, beaucoup de personnes veulent un véritable encadrement. De plus en plus d’hommes ou de femmes viennent nous voir pour pratiquer un vrai sport avec un professeur".

Au total au Club du Rhône, environ 500 adultes et 200 enfants sont inscrits dans les différents cours. Parmi eux, il y a environ "30 à 40% de femmes". Tous ont un large choix de sports de combat. Il y a par exemple les traditionnelles boxes, le krav-maga, le MMA ou encore la capoeira. 

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.