"L’Appel des 100" du Rhône se mobilise pour la présidentielle de 2017

"L’Appel des 100" du Rhône se mobilise pour la présidentielle de 2017
Photo d'illustration - LyonMag DR

Composé de syndicalistes, d’élus, d’universitaires ou de simples citoyens, ils sont environ 80 à avoir signé et relayé "L’Appel des 100" dans le département du Rhône. Regroupés autour de valeurs qu’ils qualifient de nouvelles, le but est de favoriser l’irruption citoyenne, pour faire grandir à gauche, une alternative majoritaire. Une démarche qui fait bien évidemment écho à la mise en route des campagnes présidentielles de chaque camp.

Comparé au triptyque PS LR et FN, il est vrai que "L’Appel des 100" ne pèse pas lourd dans la balance avec ses quelques milliers de signataires dans tout l’hexagone. Pour autant, pas de complexe d’infériorité pour Marie-Christine Vergiat, députée européenne : "Nous voulons donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et voulons rassembler à gauche autour de mesure concrètes". Des mesures qui s’articulent autour de 5 priorités : l’aspect social, l’urgence économie/écologie, l’apaisement des tensions liées à la montée de l’islamophobie, l’urgence européenne et enfin, l’urgence internationale.

L’objectif est d’arriver à fédérer, non pas sur un programme mais sur un socle. Difficile donc de se frayer une vraie place sur l’échiquier politique pour la députée : "Au-delà des refus, il y a aussi des thématiques qui nous rassemblent et c’est ce qui justifie cet appel. Mais si nous devions nous qualifier, nous dirions que nous sommes à gauche de la gauche comme disait Bourdieu". Les 80 signataires de cette irruption citoyenne pourront discuter des thèmes qui les rassemblent ce mardi à Lyon, avec 2 tables rondes animées par des intervenant locaux et nationaux.

In fine, l’aboutissement de ce projet citoyen raisonnera à la mi-novembre lors de la grande réunion nationale. Un rassemblement visant à donner plus de visibilité à un nouveau mouvement qui n’est pas uniquement dédié à la présidentielle de 2017 mais également aux législatives juste dans la foulée. Pour l’instant, "l’Appel des 100" n’en est qu’à sa première étape de développement puisque par la suite, les principaux responsables veulent donner encore plus de crédit à cette gauche des gauches, en recrutant des militants qui feront du tractage dans la rue.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Hé, lecteur !! le 29/09/2016 à 18:31

Autant qu'ils fassent de la politique que de s’enivrer au bistrot.

Ils auront au moins 100 voix.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.