Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Le Ninkasi voit plus grand pour son bastion de Gerland

Photo d'illustration - LyonMag

Célèbre pour sa bière made in France et ses burgers totalement personnalisables, le Ninkasi prévoit de gros travaux pour son siège de Gerland, mais pas seulement. A partir de septembre 2017, le site pourra accueillir jusqu’à 350 personnes supplémentaires dans un espace entièrement rénové, qui illustre le nouvel élan du groupe, avec une offre de restauration enrichie, accompagnée de l’intensification du projet artistique et culturel.

"Redonner une lecture simplifiée au lieu", c’est précisément l’objectif que s’est fixé Christophe Fargier, le directeur du Ninkasi en lançant une procédure de transformation de l’espace sur les locaux de Gerland : "Notre souhait avec ce projet, c’est vraiment de finaliser notre implantation sur l’agglomération lyonnaise car notre démarche est véritablement régionale". Malgré l’augmentation de la capacité d’accueil (de 1500 à 1800), l’étendard de Ninkasi perdra 16 mètres carrés d’ici à septembre 2017, du fait de la réorganisation des espaces. Une période difficile à gérer mais pas sans solutions pour le directeur : "Ça risque d’être particulier mais nous pourrons nous appuyer sur nos 11 autres enseignes".

 

Un projet d’envergure

A l’intérieur, un nouveau bar de 23 mètres de long verra le jour, auquel s’ajoutera une scène plus cossue ainsi qu’un agrandissement non-négligeable de l’espace mezzanine. La devanture sera également refaite à neuf avec un parvis rajeuni et une entrée unique pour l’établissement. En tout, pas moins de 3,8 millions d’euros ont été investis dans ces travaux, une partie grâce à des fonds propres et une autre par emprunt. Toutefois, le bar/restaurant ne fermera pas ses portes durant la période de travaux car la mairie leur a accordé une dérogation pour créer une sorte d’open-space avec bar, cuisine et espace restauration, le tout en extérieur.

 

Un développement qui ne se limite pas qu’à Gerland

Détenteur de 12 boutiques dans la Métropole Lyonnaise, le Ninkasi ne veut pourtant pas s’arrêter là. D’ici 2018, trois nouvelles ouvertures sont planifiées dans les quartiers de Carré de Soie, Lyon Vaise et Lyon Part-Dieu. Parallèlement à cela, les activités se sont, depuis 2015, également tournées vers la distillerie du whisky. Un domaine qui, regroupé au brassage de la bière, représente un tiers du chiffre d’affaires annuel de 2016. La distillation de céréales maltées a d’ores et déjà commencé dans les tonneaux de Tarare mais les dégustations démarreront fin 2017. Quant à sa commercialisation, il faudra attendre décembre 2018 pour s’offrir une bouteille de 35 cl, qui vous coutera la bagatelle de 60 euros.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.