Tout ce qu’il faut savoir sur la circulation alternée mise en place ce vendredi à Lyon

Tout ce qu’il faut savoir sur la circulation alternée mise en place ce vendredi à Lyon
photo d'illustration - Lyonmag.com

C’est la première fois qu’une telle mesure est mise en application à Lyon et Villeurbanne.

La circulation alternée entre en vigueur ce vendredi matin à 5h, en raison d’une décision préfectorale, et ce alors que l’agglomération est touchée depuis bientôt deux semaines par un épisode de pollution. L’objectif est de réduire le trafic automobile de 30 à 50% pour faire baisser le taux de particules fines dans l’air.

La première chose à faire est de regarder sa plaque d’immatriculation. Pour ce vendredi 9 décembre, un jour impair, seuls les véhicules dont les chiffres "centraux" de la plaque finissent par un numéro impair sont autorisés à rouler. Cela concerne aussi bien les voitures que les scooters ou les motos. Mais des dérogations existent, notamment pour les forces de l’ordre et les secours, les camions de déménagements, les taxis, les auto-écoles ou encore pour les particuliers qui font du co-voiturage (au moins 3 personnes).

La mesure ne concerne que les communes de Lyon et Villeurbanne. Les véhicules "pairs" ont donc le droit d’emprunter le boulevard périphérique Laurent Bonnevay, le boulevard périphérique Nord, l’A7, l’A6 et l’A42 ainsi que certains itinéraires permettant d’accéder et de quitter les parcs relais de Vaise, de la Soie et le parking de la gare de Perrache.

Attention, les contrôles seront renforcés. Des PV allant de 22 à 75 euros pourront être dressés tout au long de la journée. Les contrevenants pourraient aussi voir leur véhicule immobilisé, et dans le pire des cas, directement mis en fourrière.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
valentin le 09/12/2016 à 12:29

La pollution de l’air est un phénomène si complexe qu’il est absolument dérisoire de vouloir la traiter avec une illusoire mesure ponctuelle comme la circulation alternée … : http://www.officiel-prevention.com/environnement-pollution/pollution-de-l_air/detail_dossier_CHSCT.php?rub=40&ssrub=145&dossid=101

Signaler Répondre

avatar
De Dietrich le 09/12/2016 à 10:04
Dietrich a écrit le 08/12/2016 à 19h09

"""La mesure ne concerne que les communes de Lyon et Villeurbanne."""

Donc , la pollution respecte les limites ( frontières des villes)
Ainsi la pollution s'arrête à la frontière entre Villeurbanne et Vaulx en Velin tout comme entre Venissieux et Lyon (7/8)
par exemple. Cela rappelle avril 1986 où la radioactivicté avait respecté les frontières.

Et donc ? Que proposez-vous ?

Signaler Répondre

avatar
Prune le 09/12/2016 à 09:46

Véhicule de police stationné ce matin en face d'adecco bld de stalingrad qui verbalise les véhicules qui sortent de villeurbanne en direction de caluire.

Signaler Répondre

avatar
PIPO le 08/12/2016 à 20:00

Et les TCL gratuit ? non bien sur de toute facon la pollution tous le monde s'en fout ...tant que le pognon coule à flo!! pauvre monde...

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 08/12/2016 à 19:09

"""La mesure ne concerne que les communes de Lyon et Villeurbanne."""

Donc , la pollution respecte les limites ( frontières des villes)
Ainsi la pollution s'arrête à la frontière entre Villeurbanne et Vaulx en Velin tout comme entre Venissieux et Lyon (7/8)
par exemple. Cela rappelle avril 1986 où la radioactivicté avait respecté les frontières.

Signaler Répondre

avatar
mim le 08/12/2016 à 19:06

Et pendant ce temps là, Feyzin balance sa m....

Signaler Répondre

avatar
Anita le 08/12/2016 à 18:44

Supposons je covoiture avec 2 personnes, j'en dépose 1 près de son domicile, il m'en reste donc 1. Nous serons donc 2 dans la voiture. Je me fais contrôler..Comment prouver que nous étions 3 avant le contrôle ?????
Encore une fois les limites de la loi......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.